«Pas de panique», dit le chef de la FAO sur la volatilité des prix

Avec Reuters

— 

Le patron de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a déclaré jeudi qu'il n'y avait pas de raison de paniquer concernant les prix des denrées alimentaires.

Un rapport américain sur l'état de la production de maïs des Etats-Unis publié mercredi a «envoyé un très bon message», a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse à Istanbul. «Il n'y a pas de raison de paniquer», a encore dit le directeur général dela Fao, Jose Graziano da Silva.

Le département américain de l'Agriculture a revu à la baisse sa prévision de production de maïs de moins d'un pour cent. La pire sécheresse ayant frappé le Midwest en près de soixante ans emble ainsi avoir fait moins de dégâts qu'attendu.

Jose Graziano da Silva a, par ailleurs, dit ne pas voir le besoin de tenir une réunion d'urgence avec les pays membres du G20. «Nous ne voyons pas la nécessité de réunir un Forum de réaction rapide pour le moment. Mais cette décision doit être réévaluée chaque semaine. Actuellement, les prix (de l'alimentaire et de l'agriculture) sont très volatils et nous les suivons très attentivement.»