Procès Cholet: Le père de Susanna Zetterberg «sûr» que justice sera rendue

© 2012 AFP

— 

Le père de Susanna Zetterberg, l'étudiante suédoise tuée en avril 2008 à Paris, s'est dit jeudi "sûr que justice va être rendue", à la veille du verdict au procès de Bruno Cholet, chauffeur de taxi clandestin et délinquant multirécidiviste.
Le père de Susanna Zetterberg, l'étudiante suédoise tuée en avril 2008 à Paris, s'est dit jeudi "sûr que justice va être rendue", à la veille du verdict au procès de Bruno Cholet, chauffeur de taxi clandestin et délinquant multirécidiviste. — Eric Feferberg afp.com

Le père de Susanna Zetterberg, l'étudiante suédoise tuée en avril 2008 à Paris, s'est dit ce jeudi «sûr que justice va être rendue», à la veille du verdict au procès de Bruno Cholet, chauffeur de taxi clandestin et délinquant multirécidiviste. Les éléments matériels accablent Bruno Cholet, 55 ans, mais celui-ci continue de nier avoir tué la jeune fille de 19 ans.

«Pour des raisons que vous comprendrez, j'aurais préféré ne pas avoir à venir ici», a déclaré Carl Zetterberg. «Mais maintenant que je suis là, je me sens sûr que la justice va être rendue», a-t-il dit en suédois, ses propos traduits par une interprète. «Le travail solide effectué par la police durant l'enquête, tout ce que j'ai vu, entendu, vécu ici à la cour d'assises, m'assure que la personne qui a pris la vie de ma fille devra répondre de ses actes», a-t-il ajouté.

«Sanna est mon enfant, elle ne reviendra pas»

La présidente de la cour d'assises, Xavière Siméoni, lui a demandé s'il souhaitait s'adresser à l'accusé. Il s'est tourné vers le box mais a dit: «Non, Madame la présidente, je ne crois pas». La mère de Susanna Zetterberg, que ses parents appelaient «Sanna», a quant à elle dit que «le plus difficile» pour elle serait de ne pas savoir «ce qui lui est arrivé avant de mourir». «Aucun verdict» ne pourra remédier à cela, a-t-elle ajouté, également par le biais de l'interprète. «Sanna est mon enfant, elle ne reviendra pas, Sanna est notre fille, elle est la soeur de Samuel et nous l'aimons», a conclu Asa Palmqvist.

Les parents de Susanna Zetterberg ont créé après sa mort une fondation, la «fondation Sanna Zetterberg», dont l'objectif est de venir en aide à des enfants défavorisés en région parisienne. Les avocats de la famille plaidaient ce jeudi matin. Le réquisitoire et les plaidoiries de la défense sont attendues dans l'après-midi. Bruno Cholet, déjà condamné une dizaine de fois, notamment pour trois viols, encourt la réclusion à perpétuité.