Etats-Unis: Elle achète un tableau de Renoir pour 5 euros

INSOLITE Une habitante de Virginie avait déniché la toile par hasard, sur un marché aux puces...

M.Gr.

— 

Le tableau «Paysage Bords de Seine» d'Auguste Renoir
Le tableau «Paysage Bords de Seine» d'Auguste Renoir — DR

Un an que le tableau dormait dans son garage. Une habitante de Shenandoah Valley, en Virginie, a bien failli jeter un authentique Renoir, rapporte le Huffington Post. Il y a un an, elle avait fait l’acquisition de cette toile pour des clopinettes. Le tableau faisait parti d’un lot dans un marché aux puces.

L’acheteuse avait alors emporté l’ensemble pour 7 dollars (5 euros). Plus que la toile en elle-même, c’est le cadre rococo, la vache en plastique et la poupée de Paul Bunyan –un bûcheron du folklore américain- qui lui avaient alors tapé dans l’œil.

Les bons conseils de sa mère

Après avoir laissé dormir le tableau pendant de longs mois, elle avait décidé de s’en débarrasser dans un vide-greniers. Mais alors qu’elle allait enlever la toile de son cadre, sa mère lui a alors conseillé de faire expertiser l’œuvre.

Il n’aura alors pas fallu longtemps à Anne Norton Craner, experte de la société Potomack Co, pour constater que la «belle lumière» du tableau devait être l’œuvre d’un impressionniste. Après quelques recherches approfondies, elle découvre qu’il s’agit bien d’une toile de maître, réalisée par Auguste Renoir en 1879.

Estimée entre 75.000 et 100.000 dollars

Cette peinture «Paysage Bords de Seine» serait arrivée aux Etats-Unis en 1925, après avoir été vendue par la galerie française Berheim-Jeune à un collectionneur américain Herbert May, détaille le Huffington Post. L'experte a également découvert qu'en plus de la mention de «Renoir», présente sur le cadre, une étiquette figurait au dos, avec le nom d'un «marchand d'art français typique de l'époque».

La toile serait ainsi estimée entre 75.000 et 100.000 dollars. La propriétaire, qui se fait appeler «la dame au Renoir», aurait l’intention de le vendre aux enchères les 29 et 30 septembre. Avec l’argent de la vente, elle projette de venir visiter le Louvre à Paris, avec sa mère.