20 Minutes : Actualités et infos en direct
PROSPECTIVELes jeux vidéo sont-ils l’avenir des séries télé ?

« The Last of Us » : Les jeux vidéo sont-ils l’avenir des séries télévisées ?

PROSPECTIVELe succès public et critique de « The Last of Us » augure-t-il une nouvelle ère pour les jeux vidéo à Hollywood ?
Pedro Pascal et Bella Ramsey dans « The Last Of Us »
Pedro Pascal et Bella Ramsey dans « The Last Of Us » - HBO / Allociné
Anne Demoulin

Anne Demoulin

L'essentiel

  • L’adaptation sérielle du jeu vidéo The Last of Us sur HBO est un carton d’audience, acclamé par la critique.
  • Ce succès précède une vague d’adaptations de jeux vidéo attendue notamment sur les plateformes de streaming.
  • Les jeux vidéo sont-ils l’avenir des séries télé ?

Il n’aura fallu que deux épisodes à HBO pour renouveler The Last of Us pour une deuxième saison. Avec une audience combinée moyenne par épisode de 21,3 millions de spectateurs, The Last of Us s’impose comme la deuxième série HBO la plus regardée, juste après House of The Dragon.

La série basée sur le jeu PlayStation postapocalyptique a vu son audience augmenter de 37 % depuis son lancement. A son troisième épisode, le nombre de téléspectateurs de House of the Dragon était déjà en baisse. Le carton d’audience est en plus acclamé par la critique. La série, disponible en France sur Amazon Prime Video, obtient un score de 96 % sur Rotten Tomatoes tandis que « Long long time », l’épisode centré sur Bill et Frank, est d’ores et déjà qualifié par de nombreux médias comme l’un des meilleurs épisodes de l’histoire de la télévision.

Jusqu’ici, la prétendue « malédiction de l’adaptation de jeu vidéo » faisait encore couler beaucoup d’encre, et ce, malgré des transpositions réussies sur le petit écran comme Arcane ou encore Castlevania. The Last of Us prouve à Hollywood qu’il est possible de créer de la télévision de prestige à partir d’une production vidéoludique. The Last of Us inaugure-t-elle une nouvelle ère pour les adaptations de jeux vidéo à Hollywood ? Les jeux vidéo sont-ils l’avenir des séries télé ?

« La hausse des adaptations de jeux »

« Aller chercher un jeu vidéo à succès pour le porter à l’écran est assez routinier », rappelle Alexis Blanchet. Environ 20 à 25 films et séries basés sur des jeux vidéo sortent chaque année, selon une étude d’Ampere Analysis. « On observe une tendance constante à la hausse des adaptations de jeux », indique Lottie Towler, responsable de la recherche chez Ampere Analysis. Un chiffre qui « n’a cessé d’augmenter au cours des deux dernières décennies » avec une « proportion de séries télévisées » de plus en plus importante, attribuable aux plateformes de streaming.

The Last of Us préfigure ainsi une vague d’adaptation de jeux vidéo : sur les 118 projets repérés fin 2018 par Ampere Analysis, près de 63 ne sont pas encore sortis ! Et c’est sans compter les projets comme Fallout et God of War d’Amazon Prime Video, ou encore Assassin’s Creed et Horizon Zero Dawn par Netflix, annoncés après 2018.

« La première industrie créative dans le monde »

Pourquoi Hollywood s’intéresse-t-il tant aux franchises vidéoludiques ? « Le jeu vidéo est la première industrie créative dans le monde », résume Laurent Michaud, économiste des jeux vidéo. L’industrie rassemble 3,2 milliards de joueurs estimés selon DFC Intelligence, et devrait générer un chiffre d’affaires total de 221,4 milliards de dollars dans le monde en 2023, selon Statista.

Dans un marché de plus en plus concurrentiel, les plateformes de streaming comptent s’appuyer sur la popularité de certains jeux vidéo pour conserver leurs abonnés ou en attirer de nouveaux autour de nouvelles franchises télévisées. « Le jeu vidéo mobilise un nombre incalculable de joueurs, qui ne regardent plus la télévision, qui ne vont plus nécessairement au cinéma et commencent à déserter les plateformes. Si les plateformes de streaming veulent gagner de l’argent, il faut aller chercher l’audience là où elle est », poursuit Laurent Michaud.

« Les jeux vidéo ont pris une importance écrasante dans l’activité de loisirs. Ils sont culturellement plus pertinents pour les 18-34 ans que la musique ou le cinéma », expliquait John Evershed, directeur de la stratégie des studios américains d’animation Trioscope, à l’AFP à l’occasion de la sortie de l’adaptation cinématographique Uncharted en 2022. « La production audiovisuelle tend d’être au diapason des pratiques culturelles et des faits sociaux qui traversent la société », souligne encore Alexis Blanchet.

Une bonne adaptation de jeu vidéo est aussi bénéfique pour le jeu. En 2022, le jeu vidéo Cyberpunk 2077 a renoué avec le succès grâce à la série Netflix Cyberpunk, Edgerunners.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Les showrunners sont à présent des joueurs »

Jusqu’ici, les jeux vidéo transposés en série ou en film étaient souvent conçus uniquement comme des produits dérivés. Résultat : pas mal de navets. Désormais, « de nombreux jeunes cinéastes, showrunners et les personnalités du divertissement linéaire sont à présent des joueurs », note Amy Hennig, présidente de la division des nouveaux médias de Skydance Media et directrice créative et scénariste des trois premiers jeux Uncharted dans les colonnes d’Indiewire.

Les jeux vidéo ne sont plus un prétexte, mais sont considérés comme une bible narrative sur laquelle l’industrie audiovisuelle n’hésite pas à miser. Selon les informations de The New Yorker, l’enveloppe allouée à The Last of Us dépasse les 100 millions de dollars, soit plus que celle assignée aux cinq premières saisons de Game of Thrones ! Une première pour une série en live action adaptée d’un jeu vidéo.

Aux manettes de ces projets d’adaptation de jeux vidéo, des personnalités reconnues à Hollywood : Craig Mazin, le showrunner de Chernobyl pour The Last of Us, Jonathan Nolan et Lisa Joy, les créateurs de Westworld pour Fallout, ou encore Phoebe Waller-Bridge, la créatrice de Fleabag pour Tom Raider.

Résultat ? Ces œuvres acquièrent désormais une forme de légitimation et de reconnaissance. La série Halo est présentée en ouverture du festival CanneSeries. Lisa Joy, cocréatrice de Fallout, sera la présidente de l’édition 2023 de Séries Mania. Arcane, nommée à cinq reprises aux Emmy Awards 2022, est repartie avec quatre récompenses dont celle de la meilleure série d’animation. Une première pour l’adaptation d’un jeu vidéo.

« Il y a des potentialités de convergence »

Le signe le plus évident que les adaptations de jeux vidéo sont le futur du divertissement est sans doute le fait que les services de streaming investissent dans les jeux vidéo : Netflix vient d’acheter son sixième studio de jeux vidéo, Amazon Games vient d’officialiser l’ouverture d’un quatrième studio à Montréal, et Jason Kilar, PDG de WarnerMedia, a renoncé à vendre Warner Bros. Interactive Entertainment, parce que la société avait « une trop grande valeur pour être vendue », selon Bloomberg.

« Les jeux vidéo portés à l’écran sont caractérisés par un ancrage dans les genres audiovisuels. The Last of Us ne déroge pas à la règle : il se déroule dans un univers postapocalyptique et autour d’un genre, le film de zombies ou d’infectés », décrypte Alexis Blanchet. Un brouillage des frontières entre Hollywood et l’industrie vidéoludique qui va s’intensifier, alors que la production des séries télévisées telles que The Mandalorian ou Westworld s’appuie désormais sur Unreal Engine, un moteur de jeu vidéo développé par Epic Games utilisé pour créer une myriade de titres, dont le fameux Fortnite. « Il y a des potentialités de convergence », commente Laurent Michaud.

Ubisoft illustre à quel point les industries vidéoludique et audiovisuelle sont déjà inextricablement imbriquées : le prochain épisode de leur franchise à méga budget Assassin’s Creed, Assassin’s Creed Infinity, coïncidera avec la prochaine série Netflix Assassin’s Creed, produite par Ubisoft Film & Television. Si les jeux vidéo sont l’avenir des séries télé, les fictions linéaires sont aussi l’avenir du jeu vidéo.

Sujets liés