« Willow » : Diffusion, histoire, personnages… Ce qu’il faut savoir sur la suite du film culte de Ron Howard

FANTASY Pourquoi la série « Willow », suite du film de 1988 de Ron Howard, est-elle si attendue ?

Anne Demoulin
Warwick Davis est le héros de la série « Willow ».
Warwick Davis est le héros de la série « Willow ». — 2022 Lucasfilm Ltd. & TM. All Rights Reserved.
  • La série Willow, suite du film de Ron Howard de 1988, est lancée ce mercredi sur Disney+.
  • Warwick Davis y reprend son costume de Nelwin dans le rôle-titre.
  • Comment le film de 1988 est devenu culte ? Pourquoi cette suite est si attendue par les fans ? Genèse du projet, histoire, personnages… On vous explique tout.

2022 aura marqué retour en force des elfes, dragons et autres sorciers ! Après Sandman sur Netflix, House of the Dragon sur HBO et Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de pouvoir sur Amazon Prime Video, c’est au tour de Disney+ de dégainer ce qui pourrait devenir sa grande saga d’heroic fantasy. Willow, série en huit épisodes lancée ce mercredi sur la plateforme aux grandes oreilles, est la suite du long métrage éponyme de 1988 de Ron Howard. Pourquoi cette séquelle est-elle si attendue ?



Willow est un film culte pour toute une génération. C’est cette VHS que l’on se repassait en boucle, enfants, avec L’Histoire sans fin, les Indiana Jones ou encore Star Wars. L’idée de Willow naît d’ailleurs en 1972 dans l’imagination du créateur de la galaxie lointaine, très lointaine…

Un hommage à la Terre du milieu de Tolkien

George Lucas rêvait de faire son Seigneur des Anneaux, mais n’obtient pas les droits. Il décide d’inventer une histoire, initialement intitulée Munchkins.

Il était une fois le royaume des Daïkinis, gouverné par la cruelle reine Bavmorda (Jean Marsh). Alors qu’une prédiction annonce la naissance d’une princesse appelée à la détrôner, la terrible reine ordonne de tuer céans tous les nouveau-nés. Elora, le bébé de la prophétie, échappera au massacre à la manière de Moise.

Elle fut recueillie par un Nelwin, un fermier de petite taille du nom de Willow Ufgoo. Ce héros improbable se lancera dans une quête, qui aboutira à la chute de la maléfique reine, aidé par une troupe d’amis dont la fée Cherlindrea (Maria Holvoe), le chevalier buissonnier Madmartigan (Val Kilmer, au sommet de son art) et la propre fille de la reine, Sorsha (Joanne Whalley).

Son pitch rend hommage à la Terre du milieu : la Comté des Hobbits devient le pays des Nelwyn, l’elfe Galadriel cède sa place à la fée Cherlindrea, etc.

Une œuvre parente de « Star Wars »

Les liens de parenté avec Star Wars ne s’arrêtent pas à George Lucas. Madmartigan, antihéros au flegme narquois, rappelle Han Solo, Sorsha, la princesse rebelle et guerrière, Leia Organa et le candide et courageux Willow, qui va découvrir qu’il possède un pouvoir au fil de l’épopée, Luke Skywalker.

George Lucas attend la fin de sa trilogie à succès pour se consacrer pleinement à Willow. Sur le tournage du Retour du Jedi, George Lucas perçoit le potentiel d’un jeune acteur anglais, Warwick Davis, qui joue le rôle de l’ewok Wicket. Il façonne son histoire autour de lui et lui propose le rôle de Willow Ufgoo. George Lucas propose aussi un caméo à Kenny Baker, l’éternel R2D2.

Des effets spéciaux innovants

Il confie la réalisation à Ron Howard pendant la postproduction de Cocoon. Les deux hommes se connaissent depuis qu’Howard a joué dans American Graffiti. Le scénario est confié à Bob Dolman, dont Lucas a apprécié le travail sur la sitcom WKRP in Cincinnati.

Au design sonore, on retrouve Ben Burtt – l’ingé son qui a créé le cri de Chewbacca, à la musique, James Horner, qui signera par la suite les BO de Braveheart, Jumanji, Titanic, Stalingrad, ou encore Avatar. 

Animatroniques, mate paintings, superposition et stop motion… En 1988, les effets spéciaux de Willow impressionnent. Willow inaugure les premiers effets spéciaux de morphings, réemployés dans le célèbre clip Black or White de Michael Jackson en 1991. Les sublimes paysages de la Nouvelle-Zélande, aussi.

Un des rares films de fantasy des années 1980

Après les échecs de Krull, Legend et Labyrinthe, la fantasy est considérée comme un genre trop risqué par Hollywood dans ces années-là. George Lucas peine à trouver un coproducteur, mais réussit à faire assurer la distribution du film par Metro-Goldwyn-Mayer.

Willow, présenté à Cannes en 1988, plonge le spectateur dans un monde de fantasy très classique. Cette ode à l’enfance, mâtinée d’une bonne dose d’humour et de second degré, acquiert le statut de film culte aux côtés des rares films de fantasy de l’époque comme le viril Conan, le barbare de John Milius, le sanglant Excalibur de John Boorman, ou le sombre Dark Crystal de Jim Henson.

Trois jeux vidéo ont été tirés du film. Chris Claremont offre même une suite au film sous forme de romans, une trilogie publiée entre 1995 et 2000 sous le nom des Chronicles of the Shadow War.



Une série avec la même équipe créative que le film

« J’espère que nous aurons la chance de voir un Willow plus âgé en action », lâche Ron Howard à Variety en 2019. En 2020, Lucasfilm annonce que la série Willow verra bien le jour sur Disney+ en 2022 avec toujours Warwick Davis dans le costume de Willow Ufgood.

Si Ron Howard ne reprend pas le fauteuil de réalisateur pour la série, il en est producteur executif aux côtés des habitués de Lucasfilm, Kathleen Kennedy et Jonathan Kasdan. Ce dernier, coscénariste de Solo : A Star Wars Story, officie comme showrunner. Le scénariste du film Bob Dolman officie en tant que producteur consultant.

La réalisation a été confiée à Stephen Woolfenden (Outlander), Jamie Childs (His Dark Materials), Philippa Lowthorpe (The Crown) et Debs Paterson (A Discovery of Witches).

Joanne Whalley reprend son rôle de Sorsha, la fille de Bavmorda, l’antagoniste, devenue une alliée fidèle et la protectrice de l’enfant que Willow transportait. Val Kilmer, ne fera pas partie du casting en raison de ses problèmes de santé, mais son personnage fera partie de l’histoire. Christian Slater (Mr. Robot) est lui annoncé dans un rôle qui serait lié à Madmartigan.

Une nouvelle quête pour Willow

Vingt ans après les événements du film, le fils de la reine Sorsha est kidnappé par des créatures maléfiques. Sa soeur Kit (Ruby Cruz vue dans Mare of Easttown), Jade, aspirante chevalier (Erin Kellyman vue dans Falcon et le Soldat de l’hiver) et Dove, une servante (Ellie Bamber vue dans Le Serpent) partent à la rencontre de Willow, devenu un puissant sorcier, afin de lui demander son aide. Une nouvelle fois, Willow va s’embarquer dans une nouvelle quête contre les forces du mal. Une saga qui promet d’être épique, drôle, familiale... et culte ?