VIDEO. Pourquoi la série «Capitaine Marleau», de retour sur France 3, cartonne-t-elle autant?

CH'TI Corinne Masiero, alias « Capitaine Marleau », qui revient ce mardi sur France 3, totalise jusqu’à 7,7 millions de fidèles. Voici les recettes de son succès…

Anne Demoulin

— 

Corinne Masiero campe le «Capitaine Marleau» sur France 3.
Corinne Masiero campe le «Capitaine Marleau» sur France 3. — Christophe BRACHET/FTV

Elle est sans doute la gendarme la plus populaire du petit écran. Corinne Masiero, alias Capitaine Marleau qui totalise jusqu’à 7,7 millions de fidèles (avec le rattrapage) et 30 % du public l’an dernier, revient ce mardi sur France 3 à 21h avec un épisode inédit. Les raisons de cette success story.

L’histoire du Capitaine Marleau démarre en 2014 dans le téléfilm de Josée Dayan Entre vents et marées, mettant en scène Nicole Garcia et Muriel Robin. Corinne Masiero y apparaît dans un second rôle, celui d’une capitaine de gendarmerie. Josée Dayan flaire le potentiel et a l’idée d’en faire une héroïne récurrente.

Marleau, c’est Columbo et Marlowe

Depuis, 13 épisodes ont été tournés. Le nom de Marleau fait référence au détective privé Philip Marlowe, le héros de Raymond Chandler.

L’autre référence de Capitaine Marleau, c’est l’inspecteur Columbo, à qui Josée Dayan emprunte les recettes du succès. « J’voudrais pas faire mon Columbo à deux balles mais ça sent l’indice », lance Corinne Masiero dans l’épisode 1 de la série. Après l’imper froissé et la Peugeot 403 du héros incarné par Peter Falk, Corinne Masiero traîne sa chapka, un clin d’œil à Frances McDormand dans le polar des frères Coen Fargo et roule une Range Rover de 1988.

Le Capitaine Marleau partage avec l’inspecteur Columbo une sorte d’intuition qui lui permet de mener à bien ses enquêtes. Comme dans Columbo, la série accueille de nombreux invités prestigieux comme Gérard Depardieu, Pierre Arditi, Catherine Frot, encore Victoria Abril. Et bientôt dans les épisodes inédits, Laura Smet, Hippolyte Girardot ou Nicole Garcia.

Masiero, c’est Marleau

Corinne Masiero apporte son irrésistible piquant au capitaine Marleau. « Corinne Masiero est très spontanée. Elle a son phrasé à elle et il faut s’adapter. Pour moi, c’était très agréable », racontait Patrick Bouchitey, son partenaire dans l’épisode Chambre avec vue, diffusé en octobre dernier à nos confrères du Parisien.

« Dans Marleau, il y a beaucoup de moi. Je réécris des dialogues, des petites blagounettes, je fais des impros… C’est mon caractère à moi. Josée me laisse carte blanche. Je peux y mettre ce que je veux dedans », explique la comédienne à France 3.

Marleau, c’est le Nord

« Moi, j’suis de Roubaix. Quand je croise un ch’ti, j’enlève min capiot, j’lui dis, cha va ? », lance le Capitaine Marleau dans l’un des épisodes. Née à Douai, Corinne Masiero vit à Roubaix et est devenue avec Dany Boon, l’autre ch’ti de l’audiovisuel français.

Baie de Somme, Perpignan, Charentes, Bordeaux, Alsace… Le capitaine Marleau fait découvrir à chaque épisode aux téléspectateurs de France 3 de nouvelles régions. Ce mardi, l’enquête de la gendarme ch’ti la conduira en Dordogne où elle affrontera un policier de Scotland Yard retraité incarné par David Suchet, alias Hercule Poirot dans la série culte de la BBC. De quoi rayonner une fois encore sur la chaîne de France 3 Régions, et qui sait, à l’international ?