Tapis rouge, stars, polémiques... CanneSeries sera-t-il un «vrai» festival de Cannes?

FESTIVAL Pour sa première édition, CanneSeries promet de transposer le modèle du célèbre festival de cinéma aux séries, « 20 Minutes » a vérifié…

V. J.

— 

CanneSeries, l'autre festival de Cannes, tient sa première édition du 4 au 11 avril 2018
CanneSeries, l'autre festival de Cannes, tient sa première édition du 4 au 11 avril 2018 — 2018 CanneSeries

Qui dit Festival de Cannes, dit forcément Festival international du film de Cannes, non ? What else ? En 70 ans, ce dernier s’est imposé comme le premier festival de cinéma au monde, voire comme le festival de tous les festivals.

Mais en fait, il existe plusieurs festivals de Cannes, avec le festival des jeux, le festival de la publicité et maintenant CanneSeries. Le maire de la ville, David Lisnard, n’a d’ailleurs pas caché son intention de prendre le modèle du Festival de Cannes et de le transposer aux séries : « Il y aura une sélection officielle, des soirées et des festivités, une résidence d’écriture et un forum de coproduction ». Et une montée des marches ?

Du glamour

L’ancienne ministre de la Culture et présidente du festival, Fleur Pellerin, l’a promis : « CanneSeries aura une dimension glamour ». Ils ne vont pas jusqu’à dérouler le tapis rouge, mais il y aura bien un tapis... rose ! Professionnels et public pourront le fouler du 4 au 11 avril, et même monter les marches du Palais des Festivals, avant chaque projection de la compétition officielle et dès ce mercredi avec l’avant-première de la saison 3 de Versailles.

Le dress code ? Pas de costard et nœud pap' pour les hommes ou de robe et talons pour les femmes, mais un « creative chic » assez concept et vague pour se dire que si vous enfilez une veste sur votre pyjama, ça passe. L’un des défis de CanneSéries est d’ailleurs d’attirer dans ses salles, un public plus habitué à son salon. Si les places distribuées gratuitement se sont arrachées, il n’est pas dit que tous viendront le jour J, la faute à la météo, la flemme ou à un binge Netflix. Heureusement, le festival peut compter sur les 11.000 participants au MipTV, le marché des contenus audiovisuels qui se déroule en même temps, pour remplir les 2.300 places du Grand auditorium Louis-Lumière.

Des stars

George Clooney, Nicole Kidman, Meryl Streep, Steven Spielberg, Javier Bardem… Ils ne seront pas à CanneSeries. Mais ils pourraient l’être bientôt. En effet, le premier sera à l’affiche de la série Catch-22, les secondes  dans la saison 2 de Big Little Lies et Spielberg prépare une série sur le conquistador Hernán Cortés avec Javier Bardem dans le rôle-titre. Pour sa première édition, le festival s’offre le cinéaste Jean-Jacques Annaud et le comédien Patrick Dempsey pour La vérité sur l'affaire Harry Québert, ainsi que Gael Garcia Bernal, créateur, acteur et réalisateur d’Aqui En La Tierra.

Voilà pour les « stars » au sens cannois du terme. Mais le téléspectateur ou sériephile devrait y trouver son compte, de Corinne Masiero, dont le personnage de Capitaine Marleau peut réunir jusqu’à 7 millions de personnes sur France 3, à Michael C. Hall, alias le serial killer Dexter dans la série éponyme, en passant par Michael K. Williams, éternel Omar dans «la meilleure série de tous les temps»The Wire.

Des polémiques

Quelle projection va provoquer le plus de claquements de sièges ? Quel auteur ou acteur va péter un plomb en conférence de presse ? Sur le papier, CanneSéries 2018 s’annonce plus sage que son grand frère turbulent, avec du thriller cathartique (When Heroes Fly) ou féminin (Killing Eve), de la chronique mafieuse (Cacciatore) du portrait de femme (The Typist)… mais a priori rien de polémique. Où est Lars Von Trier quand on a besoin de lui ?

S’il est surtout connu pour ses films, le réalisateur danois, persona non grata au Festival de Cannes, a déjà signé une série dans les années 1990, L’Hôpital et ses fantômes, et son prochain film, The House That Jack Built, devait en être une à l'origine. Dommage. David Lynch alors ? Ah bah non, la saison 3 de Twin Peaks a été projetée en avant-première l’année dernière au Festival international du film de Cannes, tout comme la saison 2 de Top of the Lake. Et si CanneSeries se mettait à passer des films, peut-être ceux de Netflix interdits de compétition suite aux nouvelles règles du jeu du festival de cinéma ?

Des fil… des séries

Avec son jury composé d’actrices, acteurs, scénaristes, compositeurs, le président et écrivain Harlan Coben devra départager dix séries internationales, de tous genres et tous formats, présentées en compétition officielle. Enfin les premiers épisodes de ces dix séries. C’est la particularité d’un festival de séries, et la difficulté d’une compétition officielle, il est impossible de juger la série entière, ou même une saison entière.

C’est le jeu, auquel sont habitués les journalistes, qui doivent juger une nouvelle série avec seulement le pilote ou une poignée d’épisodes à disposition, mais également, finalement, tous les spectateurs, qui ne continueront pas une série si le pilote ne les convainc pas. CanneSeries remettra ainsi un trophée - un palm… ier ! - pour la meilleure série, et pour les meilleures musiques, scénario et interprétation (et bientôt meilleurs pilote et saison ?), lors d’une cérémonie retransmise en direct et en clair sur Canal +. Comme pour le Festival de Cannes.