Netflix produit la première série originale en langue arabe, intitulée «Jinn»

FANTASTIQUE Ce teen-drama fantastique se déroulera dans à Pétra en Jordanie…

Anne Demoulin

— 

Illustration Netflix
Illustration Netflix — SIPANY/SIPA

Netflix a annoncé ce lundi sa toute première production originale en langue arabe, intitulée « Jinn ». A l’écriture, Bassel Ghandour, coscénariste de Theeb, nommé aux Oscars, derrière la caméra, le réalisateur libanais Mir-Jean Bou Chaaya, déjà à l’œuvre pour la comédie Very Big Shot en 2015.

Un teen-drama fantastique

Cette série fantastique en six épisodes se concentrera sur un groupe d’adolescents dans la cité antique de Petra en Jordanie confrontés à un jinn, une créature surnaturelle dans la mythologie sémitique, qui prendra la forme d’un jeune homme. « Quand une fille libère accidentellement un djinn sous la forme d’un adolescent, ils apprennent qu’ils ont aussi déclenché une sombre obscurité qui menace le monde », indique le synopsis disponible sur Netflix.

« C’est une excellente occasion de présenter la jeunesse arabe d’une manière unique. Le niveau d’authenticité que Netflix essaie d’atteindre avec ce spectacle est certainement ce qui m’a le plus attiré dans ce projet », a salué le réalisateur dans un communiqué de presse.

Le tournage aura lieu courant 2018 en Jordanie. Jinn devrait être lancé sur Netflix en 2019.