«Quadras», un mariage explosif et réussi

DRAMEDIE Dans la fiction événement de rentrée de M6, les quadragénaires Alex (François-Xavier Demaison) et Agnès (Alix Poisson) s'unissent pour le meilleur, et surtout pour le pire…

Anne Demoulin

— 

Alix Poisson et Francois Xavier Demaison se disent « oui » dans la série « Quadras » ce mardi sur M6.

Alix Poisson et Francois Xavier Demaison se disent « oui » dans la série « Quadras » ce mardi sur M6. — Lou BRETON/M6

Pour le meilleur et pour le rire. Quadras, la fiction événement de M6 diffusée ce mardi à 21 heures, commence lors du remariage d’Alex ( François-Xavier Demaison) avec Agnès (Alix Poisson). A la table des mariés, pour ce qui devait être le plus beau jour de leur vie, une bande de huit quadragénaires, tous en pleine crise existentielle, qui va tenter de gérer tant bien que mal une annonce, pour le moins inattendue, de la mariée au détour de son discours. Un mariage-catastrophe et quatre raisons de ne pas rater cette série réussie.

Une série dynamique et rythmée

Si la soirée du mariage est le fil conducteur de Quadras, les huit épisodes de 52 minutes de la série sont rythmés par des flash-back qui éclairent les différentes crises que traversent les 8 personnages principaux, soit autant de révélations qui éclateront lors du dîner.

« Ces allers-retours entre le passé et le présent donnent une vraie dynamique à cette série. Cette idée vient de Mélissa Drigeard et Vincent Juillet qui ont écrit cette série d’une main de maître et tissé ces scénarios avec beaucoup de brio », estime le producteur François-Xavier Demaison, « fier » d’être venu présenter cette dramédie hilarante en compétition officielle au Festival de la fiction TV de La Rochelle.

« L’idée est venue naturellement. On voulait brosser une galerie de personnages, faire une série de personnages. On s’est dit que pour mieux les connaître, il fallait rentrer dans leur passé et les flash back sont arrivés », résume Mélissa Drigeard.

Un thème traité avec justesse

Avec un scénario cosigné par ceux à qui l’on doit déjà la comédie Jamais le premier soir, Quadras nous embarque avec finesse dans les états d’âme de quadragénaires en pleine crise. « François-Xavier Demaison est venu nous chercher en nous disant qu’il avait envie de faire une série sur les quadras et avec Vincent, tout de suite, on a pensé à "crise" », confie Mélissa Drigeard, qui endosse d’ailleurs plusieurs casquettes, puisqu’elle a coréalisé la série avec Isabelle Doval et joue le rôle de l’ex-femme d’Alex.

« Ce sujet est assez fédérateur parce que ces quadras ont des enfants et des parents. On s’adresse à tout le monde, à un très large public. Je trouvais très intéressant ce prisme de milieu de vie, de ces gens qui se posent des questions, qui sont tous un peu en crise professionnelle ou personnelle », renchérit François-Xavier Demaison.

Crise de la quarantaine, d’ado, démon de minuit, burn out, les scénaristes abordent toutes les crises avec beaucoup de justesse, de tendresse, d’humour et parfois « une pointe de cruauté », s’amuse Alix Poisson.

« On passe tous par une crise ! Notre entourage nous a inspirés, même si évidemment, on a tordu la réalité. J’aimais bien aussi l’idée de partir d’un événement, comme dans la série australienne La Gifle que j’affectionne tout particulièrement, qui créé un dommage collatéral, qui a des répercussions sur la vie de chacun », détaille la scénariste.

Un casting impeccable

« J’ai rencontré François-Xavier Demaison sur la série Disparue, on s’était hyperbien entendu et on avait envie de retravailler ensemble, et puis le temps passe et la vie continue. Et puis c’était assez drôle, un été, il m’appelle et il me demande : « Est-ce que tu voudrais être ma femme ». Ça m’a fait rire et puis, il m’a expliqué son projet », se souvient Alix Poisson.

Aux côtés des héros, le public reconnaîtra Julien Boisselier (Je vais bien, ne t’en fais pas), Marius Colucci (Les Petits meurtres d’Agatha Christie), Hubert Delattre (Zone Blanche), Stéphan Wojtowicz (Engrenages) ou encore Charlie Bruneau (En Famille).

« J’ai fait le casting et je n’ai eu vraiment que des coups de cœur. De toutes les casquettes, celle de comédienne a été la plus dure a endossé. J’étais tellement admirative de tout ce qu’avaient fait les comédiens que je me disais je ne serai jamais à la hauteur, j’étais bouffée par le trac. Ce sont tous des bosseurs et des grands acteurs, aussi forts dans la comédie que dans le drame », confie Melissa Drigeard.

Une galerie de personnages irrésistible

« Mélissa Drigeard et Vincent Juillet créent de vrais seconds rôles comme dans les films de Claude Sautet ou d’Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri. Quand j’ai lu le rôle de Gilles, je trouvais l’enjeu hyperintéressant, je n’avais jamais joué ça. On a tous nos secrets, un secret qui se révèle au fur et à mesure que la série avance », se réjouit Julien Boisselier.

La galerie des personnages est irrésistible. « Nos personnages ont leur moment de lâcheté et de courage. Ils nous ressemblent, ils nous ressemblent profondément », note François-Xavier Demaison. « On a tous dans une bande une nana un peu reloue qui se plaint tout le temps, un copain qui enchaîne les aventures ou une maman un peu envahissante », lance Julien Boisselier. Si pour Agnès et Alex, ce mariage ne sera sans doute pas le plus beau jour de leur vie, il risque de vous laisser des fous rires inoubliables.

Mots-clés :