«Game of Thrones»: Une partie de Risk qui vire à la bataille navale

SPOILERS Les fans noctambules de la série étaient sur OCS cette nuit pour voir le second épisode de la saison 7...

Anne Demoulin

— 

Kit Harington et Aidan Gillen dans le second épisode de la saison 7 de «Game of Thrones».
Kit Harington et Aidan Gillen dans le second épisode de la saison 7 de «Game of Thrones». — HBO

Attention, cet article raconte par le menu l’intégralité de l’épisode 2 de la saison 7. Si vous ne l’avez pas encore vu et que vous voulez vous garder un peu de surprise, vous devriez vous arrêter là. Et lire un autre des merveilleux articles de ce site sur la série phare de HBO, diffusée en France sur OCS. Si vous avez oublié les détails de l’épisode 1, voici notre décryptage pour vous souvenir de tout avant de mater le 2.

Sansa Stark et Lord Baelish dans la saison 7 de «Game of Thrones»
Sansa Stark et Lord Baelish dans la saison 7 de «Game of Thrones» - HBO

 

Du sang, du sexe, une bataille et des morts. Bref, tout ce qu’on aime dans GOT. L’enjeu principal de l’épisode 2 de la septième saison de Game of Thrones consiste à savoir qui va se battre aux côtés de qui et avec quelles armes. Ce n’est donc pas un hasard si l’épisode s’ouvre sur Daenarys sur l’île-citadelle de Dragonstone (Peyredragon, en français). Vue générale sur la formation des alliances. La partie de Risk débute…

Daenerys doit agir « comme un dragon »

Une tempête s’abat sur Dragonstone, comme le jour de la naissance de Danaerys, d’où le titre de l’épisode « Stormborn » (« née du Typhon »). Tout commence par une discussion bien tendue entre Daenarys et Lord Varys. L’eunuque est de retour auprès de Tyrion et sa nouvelle reine en compagnie des leaders de Dorne et Hautjardin : Ellaria Sand et Olenna Tyrell.

La question est de savoir si Lord Varys est loyal ou pas. Bonjour l’ambiance. « Vous êtes le meilleur espoir du peuple », défend Lord Varys, qui explique à la jeune reine qu’elle ne peut pas s’attendre à une loyauté aveugle de la part de ses sujets.

Elle lui demande de lui dire en face si elle commence à déconner comme son père, le Roi Fou. Il accepte, visiblement soulagé, la question de sa décapitation a été abordée au cours de la conversation. Elle lui promet que si elle apprend qu’il complote contre elle, elle le fera brûler vif. « Je n’en attendais pas moins de la Mère des Dragons », rétorque Lord Varys.

La prêtresse rouge Mélisandre débarque à Peyredragon et lui conseille de faire « venir Jon Snow ». Daenarys accepte de rencontrer le nouveau roi du Nord.

Autre temps fort à Peyredragon, la discussion stratégie entre Daenarys, Yara Greyjoy, Ellaria Sand et Olenna Tyrell. Comme la Main de la reine, Tyrion, ne souhaite pas que Daenarys devienne « la reine des cendres », cette dernière renonce à attaquer Port-Réal avec ses trois fidèles bestioles. Tandis que les armées de Dorne et Hautjardin, emmenées à bord de la flotte de Greyjoy, assiégeront la capitale, les légions de Dothrakis et les Immaculés attaqueront Castle Rock. Une stratégie qui n’est pas du goût d’Olenna Tyrell qui glisse en privé à la jeune reine : « Vous êtes un dragon, agissez en dragon ! »

Alors que Ver Gris, le chef des Immaculés, doit partir à la conquête de Castle Rock le lendemain, il se déclare enfin à Missandei en mode « Je ne vous hais point ». Comme il a été castré dans sa jeunesse, il est terrifié à l’idée de montrer son corps, mais il accepte finalement de partager la couche de la belle Missandei.

Cersei se prépare à buter des dragons

La nouvelle reine des Sept Couronnes, Cersei, essaye de convaincre les nobles de se joindre à elle pour lutter contre Daenarys et ses dragons, qui menacent Port-Réal. Des dragons qui ont permis à Aegon de conquérir la capitale, rappellent les nobles. Pour Qyburn, les gros lézards ne sont pas invulnérables.

Alerte BG, quand Jaime rencontre Dickon Tarly, désormais interprété par Tom Hopper, que l’on avait déjà vu dans le costume de Perceval dans la série télévisée britannique Merlin. Jaime tente de convaincre son père, Randyll Tarly, de se joindre à Cersei pour combattre Daenarys. « Nous ne sommes ni des parjures, ni des intrigants », lui assène Lord Tarly, qui a prêté allégeance à Olenna Tyrell. Mais aussi « au royaume des Sept Couronnes », lui rappelle Jaime Lannister.

Dans les soubassements de Donjon Rouge, Qyburn montre à Cersei les squelettes d’anciens dragons targaryens et démontre avec une immense baliste que ces créatures peuvent être blessées, donc tuées. Cercei est aux anges.

Samwell Tarly tente de soigner Jorah Mormont

L’archimestre Marwyn et Samwell Tarly auscultent Jorah Mormont, atteint d’une sévère Grisécaille, maladie contagieuse la plus crainte d’Essos et de Westeros. L’archimestre offre au chevalier Jorah, la possibilité de se suicider avec son épée ou de partir rejoindre Valyria, où errent les Stone Men (les hommes de pierre) jusqu'à leur mort, à moins qu'il ne sombre dans la folie dans les six mois.

Samwell Tarly ne peut se résoudre à ce qu’un membre de la famille de l’ex-commandant de la Garde de Nuit, Jeor Mormont, meurre dans de telles conditions. Il entreprend donc de le soigner : une opération qui consiste à retirer les écailles qui recouvrent la peau de Jorah, bref, à l’écorcher vif. Âmes sensibles, s’abstenir.

Arya danse avec les loups

En route pour buter Cersei à Port-Réal, Arya Stark fait une halte dans l’auberge de son pote Tourte-Chaude. Tout en se bâfrant, la jeune fille fait une découverte de taille : Jon Snow a remporté la Bataille des Bâtards et dirige Winterfell. Arya change ses plans et décide de rejoindre Winterfell.

Au cours de son périple, elle se fait encercler par une meute de loups et retrouve sa louve Nymeria. Lorsque celle-ci ne la suit pas, elle lance : « That’s not you (ce n’est pas toi) ». Une phrase qui a laissé perplexe les fans.

« C’était bien Nymeria, mais elle est différente. Elle a changé, tout comme Arya a changé… »

Cette réplique fait référence à un échange entre Arya et son père, Ned Stark, dans la saison 1 lorsqu’il lui dépeint une vie de femme noble, mariée à un seigneur et mère de famille.

 

Jon Snow accepte de rencontrer Daenarys

Jon Snow reçoit l’invitation Danaerys écrite par Tyrion et un corbeau de Sam, lui disant que les sous-sols de Dragonstone sont remplis de Verredragon, une roche volcanique indispensable pour exterminer l’armée des Morts. Sansa et les Seigneurs du Nord crient au piège et lui demandent de ne pas se rendre à Dragonstone, mais pour Jon, « une reine n’accepterait de négocier qu’avec un roi ». La lutte contre les Marcheurs Blancs est la priorité de Jon Snow, il accepte de se rendre à Dragonstone et confie le trône du Nord à Sensa. Une nouvelle qui semble un peu trop réjouir Petyr Baelish, alias Littlefinger.

Avant son départ, Littlefinger tente de faire copain-copain avec Jon Snow, sous prétexte qu’il a été décisif dans la bataille des Bâtards, et qu’il avait des sentiments pour Catlyn Stark, et maintenant pour Sansa. Un amour qui n’est visiblement pas du goût de Jon Snow qui empoigne Littlefinger et menace de le tuer s’il touche un cheveu de sa sœur. Nul doute que Jon Snow vient de se faire un ennemi de taille.

La bataille navale d’Euron Grejoy

Dans le premier épisode de la saison 7, Euron Greyjoy avait promis un cadeau à la reine Cersei. Quoi de mieux que de lui apporter sur un plateau Ellaria Sand, la femme qui a empoisonné sa fille, Myrcella ? La flotte d’Euron Greyjoy intercepte celle de Yara, en route avec les Dornes pour mener le siège autour de Port-Réal. Une bataille navale dans laquelle les deux filles d’Ellaria Sand sont tuées, tandis que la troisième fille d’Ellaria est capturée avec sa mère.

Alors qu’Euron met la main sur Yara, Theon ne trouve pas le courage de sauver sa sœur et saute à l’eau. Flottant parmi les décombres, Theon trouvera-t-il le courage de sauver Yara ? Réponse dimanche prochain sur OCS.