«Demain nous appartient», le «Plus belle la vie» de TF1

feuilleton A partir de ce lundi, France 3 n’est plus la seule chaîne française à diffuser un feuilleton original quotidien…

Anne Demoulin

— 

Ingrid Chauvin dans «Demain nous appartient».
Ingrid Chauvin dans «Demain nous appartient». — TF1

Avec Plus belle la vie, France 3 était jusqu’à présent la seule chaîne française à diffuser un feuilleton original quotidien. TF1 lance le sien ce lundi à 19h20. Avec des épisodes de 26 minutes, Demain nous appartient est une saga d’été à suspense qui pourrait se prolonger à l’année, si le public est au rendez-vous. Que sait-on sur ce nouveau feuilleton ?

Un pitch autour de secrets de famille comme dans « Cœurs brûlés »

Si le format tient plus du feuilleton que du sacro-saint rendez-vous de l’été, habituellement diffusé de façon hebdomadaire en prime time. La recette de Demain nous appartient est la même que celle des Cœurs brûlésavec Mireille Darc ou Terre Indigo avec Cristiana Reali : une héroïne en proie à des secrets de famille et des clans qui se déchirent.

Demain nous appartient suit plusieurs familles dont notamment le clan Delcourt, famille de classe moyenne, le clan Vallorta, dynastie de notables enrichis dans le commerce du vin, le clan Moreno, modestes pécheurs, le clan Beddiar, issus de l’immigration, ou encore le clan Lazzari, uniquement composé de femmes… L’histoire commence par l’explosion d’un chalutier au large de la baie de Sète, qui camoufle un meurtre et un corps retrouvé sur une plage, celui de la sœur de l’héroïne, qu’elle n’a pas revue depuis plus de quinze ans.

Ingrid Chauvin, la star de « Dolmen »

Le casting s’inspire aussi de celui des traditionnelles sagas de l’été, puisque c’est Ingrid Chauvin, l’héroïne de Dolmen, Méditerranée ou La Main Blanche qui tient le rôle-titre, celui de Chloé Delcourt.

La série marque aussi le retour sur le petit écran de Charlotte Valendrey, connue du grand public grâce à son rôle dans révélée par Les Cordier juge et flic. A leurs côtés, Patrick Rocca que les fans de Julie Lescaut reconnaîtront, Alexandre Brasseur, le fils de l’acteur Claude Brasseur et Lorie Pester dit « Lorie ». TF1 a fait appel à la jeune Lou, la gagnante de The Voice Kids, pour le générique.

Des gros moyens comme « Plus belle la vie »

Produit par Newen (la société qui produit Plus belle la vie et dont l’actionnaire principal est TF1), le tournage a été lancé le 29 mai. Un délai très court avant que le public ne découvre le résultat final, mi-juillet. TF1 n’a pas lésiné sur les moyens : 250 personnes ont travaillé sur le projet, selon Le Parisien, 7 000 m2 de studio ont été aménagés à Sète et chaque épisode coûterait entre 120 000 et 140 000 euros, soit l’équivalent du budget de l’emblématique série de France 3, Plus belle la vieCent trente épisodes ont d’ailleurs déjà été commandés, selon Le Point.

Un pari financier pour la première chaîne. France 3 avait donné du temps à Plus belle la vie pour s’installer, si les audiences ne sont pas au rendez-vous rapidement, TF1 n’aura probablement pas la même politique pour sa saga estivale quotidienne !