Les dix séries US de l’été qui titillent notre excitomètre

NOUVEAUTES Voici les dix autres nouveautés qu’on n’a pas envie de rater cet été...

Anne Demoulin
— 
 Jessica Biel et Christopher Abbott dans « The Sinner ».
Jessica Biel et Christopher Abbott dans « The Sinner ». — Brownie Harris/USA Network

L’été sera show ! Comme tout le monde, on a hâte de mater la saison 7 de Game of Thrones, diffusée ce dimanche sur HBO et en simultané en France à 3 heures dans la nuit de dimanche à lundi sur OCS. On se languit évidemment de découvrir Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, Iron Fist réunis dans The Defenders le 18 août sur Netflix. Mais parce qu’il n’y a pas que John Snow et les superhéros dans les séries, voici les dix autres nouveautés qu’on n’a pas envie de rater cet été.

« Snowfall » (Depuis le 5 juillet sur FX)

Un show auquel on risque de devenir accro. Snowfall, création de John Singleton, scénariste nommé aux Oscars pour le cultissime Boyz n the Hood (1991), raconte l’arrivée du crack au cœur du district South Central de LA au début des années 1980. Au travers d’une galerie de personnages (un apprenti dealer, un agent de la CIA, un catcheur mexicain, et une ambitieuse narcotrafiquante), Snowfall montre comment le crack s’est propagé comme une traînée de poudre. Un pitch prometteur qui sent la bonne came !

6/10 Excité

« The Bold Type » (Le 11 juillet sur Freeform)

Réseaux sociaux, glamour et cruauté ! The Bold Type est présenté comme la relève de Sex and the City. Après Carrie, Charlotte, Miranda et Samantha, c’est au tour de Jane, Kat et Sutton d’arpenter les rues new-yorkaises perchées sur des talons de 12. Nos trois copines travaillent toutes pour le magazine féminin Scarlet – la série s’inspire de la vie de Joanna Coles, ex-rédactrice en chef de Cosmopolitan. Jane vient juste d’être promue rédactrice, Kat est community manager et Sutton, une standardiste qui passe sa vie à envoyer des snaps caliente à son amant qui n’est autre que son supérieur… Ça sent la relève édulcorée et le guilty pleasure sucré de l’été.

1/10 A peine excité

« Friends from College » (Le 14 juillet sur Netflix)

La bande de copains avec laquelle se marrer cet été ? Comme son nom l’indique Friends from College raconte les hilarantes retrouvailles d’un groupe de six quadras, tous d’anciens potes de promos d’Harvard. La comédie, créée par le couple américano-britannique Nicholas Stoller et Francesca DelBanco, la fine équipe de Judd Apatow, marque le retour à l’écran de Cobie Smulders, la Robin de How I Met Your Mother. A ses côtés, une belle clique : Keegan-Michael Key (Fargo, Parks and recreation), Fred Savage (Les Années coup de cœur), Annie Parisse (Person of Interest), Billy Eichner (Parks and Recreation), mais aussi des invités surprises comme Seth Rogen.

7/10 Bien excité

« Ozark » (Le 21 juillet sur Netflix)

Un thriller pour frissonner pendant les épisodes caniculaires. Dans Ozark, la famille Byrdes semble mener une vie ordinaire à Chicago… Mais lorsque le père de famille, Marty, conseiller financier qui blanchit de l’argent pour le compte du deuxième plus gros cartel de drogue mexicain, se met dans de sales draps et que son boss cherche à le buter, les Byrdes déménagent fissa pour s’installer dans la région, apparemment, tranquille des lacs des monts Ozark dans le Missouri. Jouée et réalisée (5 épisodes sur 10) par Jason Bateman (Arrested Development) et Laura Linney (Love Actually), les profondeurs sombres des lacs d’Ozark évoquent les eaux troubles du bayou de Bloodline.

3/10 Un peu excité

« Midnight, Texas » (Le 24 juillet sur NBC)

Après True Blood, une nouvelle adaptation des romans de Charlaine Harris, Midnight Texas. Manfred, médium capable de communiquer avec les morts, s’installe à Midnight, une petite ville perdue au fond du Texas. Il ne va pas tarder à découvrir que certains de ses voisins sont des sorcières, vampires, anges ou loup-garous. Une série horrifique avec son lot de sexy, frissons et humour, à découvrir prochainement en France sur Syfy.

4/10 Moyennement excité

« Room 104 » (Le 28 juillet sur HBO et le 29 juillet sur OCS)

Après Togetherness, Mark et Jay Duplass signent une nouvelle série pour HBO ! La série Room 104, ce sont 12 épisodes ayant pour unique point commun de se passer dans la chambre 104 d’un hôtel. A chaque épisode, des personnages différents, des époques différentes, un genre différent… Le show débutera le 28 juillet prochain sur HBO et sera diffusé à partir du 29 juillet sur OCS City en US + 24. Une anthologie, le format idéal pour la période estivale !

9/10 Extrêmement excité

« The Last Tycoon » (Le 28 juillet sur Amazon Prime Video)

Après le film d’Elia Kazan en 1976, une nouvelle adaptation du dernier roman inachevé de F. Scott Fitzgerald, The Last Tycoon, Le Dernier Nabab en français. La nouvelle production originale d’Amazon Prime Video raconte l’ascension fulgurante de Monroe Stahr, un producteur exécutif dans l’Hollywood des années 1930. Après avoir joué Neal Caffrey durant six saisons pour FBI : Duo Très Spécial, puis l’angoissant Donovan dans American Horror Story : Hotel, Matt Bomer succède à Robert de Niro dans le costume du personnage inspiré par Irving Thalberg. A ses côtés, Kelsey Grammer, le Dr Frasier Crane de Cheers, campe son patron et mentor, Pat Brady, inspiré par Louis B. Mayer, et Lily Collins, qui joue sa fille, énamourée du beau Monroe Stahr. Sauront-ils faire oublier le chef-d’œuvre de Kazan ?

5/10 Assez excité

« The Sinner » (Le 2 août sur USA Network)

Un pitch implacable servi par un casting impeccable. Dix ans après l’arrêt de Sept à la maison, Jessica Biel fait son retour sur le petit écran. Dans The Sinner, elle incarne une mère de famille qui poignarde, sans raison apparente, un inconnu sur la plage. Un enquêteur (Bill Pullman, le président des Etats-Unis dans Independance Day) va tout faire pour découvrir ce qui l’a poussée à commettre ce crime violent. Adapté du best-seller du même nom de l’auteure allemande Petra Hammesfahr et scénarisé par Derek Simonds (When We Rise), les huit épisodes de ce thriller psychologique pourrait bien nous tenir en haleine jusqu’à la rentrée.

8/10 Très excité

« What Would Diplo Do » (Le 3 août sur Viceland)

Un acteur culte pour un DJ culte. L’inoubliable interprète de Dawson, James Van Der Beek, prête ses traits au musicien Thomas Wesley Pentz, plus connu sous le nom de Diplo. What Would Diplo Do raconte la vraie-fausse vie du DJ star de Major Lazer, qui a collaboré aussi bien avec Madonna, Snoop Dogg que Beyoncé ou Toots and The Maytals. Beaucoup d’autodérision dans cette série, produite par Diplo himself, « l’un des mecs les plus stupides que je connaisse », comme l’assure un membre de son équipe dans la bande-annonce et une avalanche de situations loufoques en perspective comme lorsque Diplo essaie de produire de la musique en mixant dans un blender des morceaux de violon ou qu’il se retrouve à courir nu dans un couloir d’hôtel. Il faudra attendre le 22 octobre pour que la série débarque en France !

2/10 Légèrement excité

« Mr Mercedes » (Le 9 août sur Audience Network)

On lui doit déjà la sublime adaptation du roman de Liane Moriarty, Big Little Lies. David E. Kelly s’attaque à Mr Mercedes de Stephen King, premier tome d’une trilogie achevée l’hiver dernier. Dans ce polar noir, un psychopathe (Harry Treadaway, Frankenstein dans Penny Dreadful) qui a tué huit personnes en fonçant dans la foule à bord d’une Mercedes volée force un flic (Brendan Gleeson, aka Alastor Maugrey dans la saga Harry Potter), à sortir de sa retraite pour tenter de l’attraper. Un redoutable jeu du chat et de la souris et une plongée dans le cerveau d’un psychopathe qui ferait passer Norman Bates pour un amateur. Mary-Louise Parker (l’héroïne de Weeds) figure également au casting ! What else ?

10/10 Insoutenable