VIDEO. «Orange Is The New Black»: On a essayé de trouver notre BFF parmi les actrices de la série

AU PARLOIR «20 Minutes» a rencontré les taulardes de Netflix «pour de vrai», pour le meilleur et pour le pire…

Clio Weickert

— 

«Crazy Eyes» (Uzo Aduba) est-elle devenue la meilleure amie de «20 Minutes»?
«Crazy Eyes» (Uzo Aduba) est-elle devenue la meilleure amie de «20 Minutes»? — JoJo Whilden / Netflix
  • « 20 Minutes » a rencontré les actrices « d’Orange Is The New Black » à l’occasion du lancement de la saison 5
  • Gros potentiel BFF (« Best Friend Forever ») pour l’une d’entre elles

Un an après l’émeute qui a ébranlé la prison d’Orange Is The New Black, les taulardes les plus stylées du monde des séries sont de retour. Et comme chaque année, les actrices débarquent en Europe pour assurer la promo de la tant attendue nouvelle saison, disponible sur Netflix ce vendredi.

C’est à Londres fin mai que Taylor Schilling, Laverne Cox et cie se sont (plus ou moins) pliées à l’exercice. Un rendez-vous que 20 Minutes, excité comme une puce (du moins l’auteure de ces lignes), n’a pas manqué. Car c’est aussi l’occasion rêvée de confronter les actrices à leurs personnages souvent hauts en couleurs, et d’essayer de s’en faire des BFF (« Best Friend Forever », « ami pour la vie » pour les nazes en anglais). Verdict.

>> Après la mort de *xxxxxx*, les taulardes de Orange Is The New Black reviennent dans une 5e saison explosive sous l’ère Trump

Taylor Schilling

Piper (Taylor Schilling) et Vause (Laura Prepon)
Piper (Taylor Schilling) et Vause (Laura Prepon) - © Netflix

La taule. Dans la série, Taylor Schilling joue « Piper », le personnage principal d’Orange Is The New Black. Et probablement le plus insupportable. A la fois craintive et bagarreuse, du genre à se poser des milliards de questions existentielles, à dire « oui », puis « non », puis « peut-être » la minute d’après. Sans oublier son agaçante propension à donner des leçons à tout le monde. En résumé, bien trop semblable à la personne qui écrit ces lignes.

La vraie vie. Confirmation, qui se ressemble, ne s’assemble pas forcément. Surtout quand Taylor se montre particulièrement peu coopérative et compréhensive, voire carrément moqueuse quant à l’accent anglais médiocre, même ridicule soyons francs, de son interlocutrice (qui y met pourtant tout son cœur). Et à quoi bon traverser l’Atlantique pour répondre « yes » à une question ouverte ? Bref, une amitié qui commence sur une vexation, d’expérience, ça ne collera jamais.

Natasha Lyonne

Morello (Yael Stone) et Nichols (Natasha Lyonne)
Morello (Yael Stone) et Nichols (Natasha Lyonne) - © Netflix

La taule. Dans « Orange » comme disent les fans (à prononcer avec l’accent, pour ceux qui y arrivent), Natasha est « Nichols », la junkie borderline et rigolote de la série. Excessive et sanguine (mais pas non plus du genre à tuer pour un shoot d’héro), Nichols ne se révèle pas pour autant une mauvaise camarade de zonzon, et fait preuve d’une fidélité à toute épreuve envers ses amies chères. En résumé, une bonne copine pour passer le temps, sauf peut-être en période de sevrage.

La vraie vie. Dans le monde réel, Natasha est aussi un peu « Nichols » : borderline, rigolote et sanguine. Surtout lorsqu’elle est victime de « jet-lag » le jour de la promo (« jet-lag » dans le langage des actrices, ça veut dire « gueule de bois »). Et malheureusement, nous ne sommes pas tous égaux face à la GDB. Certains l’acceptent avec sérénité, d’autres se montrent irascibles, s’étalent comme des vieilles croûtes de fromage sur une table, s’emportent, rient bêtement… Natasha fait partie d’un de ses deux camps. Indice : on n’aimerait pas être sa copine quand elle est en « jet-lag ».

Laverne Cox

Burset (Laverne Cox) au bord du désespoir dans la saison 4
Burset (Laverne Cox) au bord du désespoir dans la saison 4 - © Netflix

La taule. Dans la série, Laverne est « Burset », une détenue trans, et l’un des personnages les plus emblématiques d’Orange Is The New Black. Sage et de bons conseils, Burset a aussi cet avantage d’être l’esthéticienne en chef de la prison, vous garantissant des ongles au poil et un maillot décent. La BFF rêvée.

La vraie vie. Adorable, d’une élégance folle et émouvante à chialer. Surtout lorsque Laverne, les larmes aux yeux, aborde le sujet du mouvement Black Lives Matter, faisant écho à la mort de Poussey (Samira Wiley) dans la saison 4. Le hic ? L’actrice a aussi versé des larmes auprès d’autres journalistes sur une autre table ronde, la même journée. Et règle numéro 1 du guide des BFF, une amie pour la vie, ça ne se partage pas. Désolée pour toi Laverne, mais tes infidélités nous sont restées en travers de la gorge.

>> A lire: «Pour les trans, la visibilité médiatique ne suffit pas», explique Laverne Cox

Danielle Brooks

Taystee (Danielle Brooks) entourée de ses BFF
Taystee (Danielle Brooks) entourée de ses BFF - © Netflix

La taule. Danielle, alias « Taystee » dans la série, est clairement le type de fille qu’on aimerait rencontrer derrière les barreaux (enfin, on imagine quoi). Chaleureuse, démesurément drôle, relativement intègre, et dotée d'un sens du sacrifice. En résumé, on visualise très bien vivre à ses côtés dans un 10m².

La vraie vie. Son personnage est tellement cool qu’on imaginait déjà Danielle nous serrer dans ses bras, se moquer gentiment de notre accent (« so cuuute »), et nous dévoiler l’intrigue de la saison 6, grisée par tant de complicité. Mais parce que la vraie vie est généralement décevante, nous avons eu le droit à un froid et énigmatique « je ne sais pas, Jenji a un plan » (Jenji Kohan, la créatrice de la série), pour le pitch de la saison prochaine, et aucun regard bienveillant échangé. Déception.

Uzo Aduba

«Crazy Eyes» (Uzo Aduba) est-elle devenue la meilleure amie de «20 Minutes»?
«Crazy Eyes» (Uzo Aduba) est-elle devenue la meilleure amie de «20 Minutes»? - JoJo Whilden / Netflix

La taule. The last but not the least (pour comprendre cliquer ici), Uzo Aduba, aka « Crazy Eyes ». Comme son pseudo l’indique, Suzanne a les « yeux fous », un pète au casque, et la fâcheuse tendance à faire pipi devant vous à la moindre contrariété. Vous voyez la plus malaisante de vos potes en soirées ? Et bien elle n’arrive pas à la cheville de Suzanne.

La vraie vie. Parce que la vie peut-être aussi décevante que surprenante, le gros coup de cœur de 20 Minutes, c’est Crazy Eyes. Ou plutôt Uzo Aduba. Soit la seule actrice présente à Londres à s’être présentée avec le plus grand sourire du monde, à avoir pris le temps de serrer la main à chaque journaliste et rétorqué un splendide « bonjour » à celle qui lui a lancé « élo aïe ame frenche ». Ajoutons la modestie de l’actrice qui explique qu’elle a mis 5 saisons avant de se sentir légitime dans la série (mais tu es le meilleur personnage du show Uzo !), une ouverture folle sur le monde (la seule à nous avoir parlé de Macron), bref, une promo 4*. Pour tout ça, on est prêt à prendre perpèt pour notre nouvelle BFF, quitte à fermer les yeux sur ses problèmes d’incontinence.