«Orange Is The New Black»: Après la mort de *xxxxxx*, les taulardes reviennent dans une 5e saison explosive sous l’ère Trump

SERIE Les détenues de Litchfield prennent les chemins de la révolte…

Clio Weickert

— 

Les détenues de Litchfield mettent le feu aux poudres dans la 5e saison «d'Orange Is The New Black»
Les détenues de Litchfield mettent le feu aux poudres dans la 5e saison «d'Orange Is The New Black» — © Netflix

Attention, cet article raconte, évidemment, la fin de la saison 4 de la série. Si vous ne l’avez pas encore vu et souhaitez vous garder la surprise, nous vous conseillons de lire un autre de nos excellents articles Série.

Taystee (Danielle Brooks) entourée de ses BFF
Taystee (Danielle Brooks) entourée de ses BFF - © Netflix

La guerre est déclarée. En 2016, les fans d’Orange Is The New Black avaient quitté les détenues de Litchfield sous très haute tension : Daya (Dascha Polanco), gun au point, visant le gardien Humps, entourée d’une foule de codétenues en délire. Quelques heures auparavant, Soso (Kimiko Glenn), Taystee (Danielle Brooks), Crazy Eyes (Uzo Aduba) et d’autres avaient assisté à la mort tragique de leur amie Poussey ( Samira Wiley), étouffé « par erreur » par un garde lors d’une émeute.

Ce vendredi, Netflix dévoile la tant attendue saison 5 de sa série phare, soit les trois jours qui suivent l’émeute, et avec eux les réponses aux fameuses questions qui taraudent les fans depuis un an : Dayanara appuiera-t-elle sur la gâchette ? Les proches de Poussey obtiendront-ils justice ?

Dayanara appuiera-t-elle sur la gâchette?
Dayanara appuiera-t-elle sur la gâchette? - © Netflix

Une saison explosive, combative, et sacrément politisée. Si elle a été écrite par Jenji Kohan et son équipe avant même les élections présidentielles de novembre 2016, le nouveau cru Orange Is The New Black sonne comme un véritable appel à la résistance. Un avertissement à destination du nouveau boss américain Donald Trump.

« Ton problème est mon problème »

Après avoir courbé l’échine, l’heure des revendications a sonné pour les détenues de Litchfield, prêtes à tout pour faire entendre leurs voix. Autour de l’incroyable « Taystee », les femmes de la prison vont entamer un bras de fer avec les autorités pénitentiaires pour défendre leurs droits, entre dignité humaine et justice, en particulier autour de la mise sous silence de la mort tragique de Poussey. « Son histoire ne sort pas de nulle part, a précisé l’actrice Uzo Aduba à 20 Minutes et aux journalistes lors de la promo européenne de la série à Londres. Elle fait notamment écho au mouvement Blacks Lives Matter, et aux morts de Trayvon Martin, Michael Brown… Et mon plus grand souhait est que les gens aient autant d’empathie dans la vraie vie qu’ils peuvent en avoir pour le personnage de Poussey ».

Si Orange Is The New Black a toujours été marquée par son fort engagement, cette saison se distingue par ses messages féministes et militants puissants. « Il est temps de comprendre que tous les combats sont liés, explique Uzo Aduba. Ton problème est mon problème, et vice versa. Nous vivons à une époque où nous ne pouvons plus fermer les yeux et ne rien faire. »