Perseverance sur Mars : Retour sur la soirée historique de l’atterrissage du rover de la Nasa

DIAPORAMA Revivez, en images, l'arrivée de Perseverance sur Mars.

O.J. avec AFP
Le rover Mars Perseverance lors de sa descente vers Mars le 18 février 2021 (image fournie par la Nasa le 22 fevrier 2021).
Le rover Mars Perseverance lors de sa descente vers Mars le 18 février 2021 (image fournie par la Nasa le 22 fevrier 2021). — NASA/UPI/SIPA

La Nasa a brillamment réussi jeudi à poser sur Mars son rover Perseverance, le cinquième véhicule seulement à avoir réussi le voyage sans encombre, mais le premier à afficher comme objectif de trouver, dans les années à venir, une preuve de vie passée sur la planète rouge. « Atterrissage confirmé! », s'est exclamée à l'heure prévue, 21h55 à Paris, Swati Mohan, en charge du contrôle des opérations au Jet Propulsion Laboratory, à Pasadena en Californie. Les cris de joie ont retenti dans la salle de contrôle, même si les équipes présentes étaient moins nombreuses qu'à l'accoutumée à cause de la pandémie de Covid-19. Perseverance a parcouru plus de 470 millions de kilomètres en 203 jours. La manoeuvre d'atterrissage était ultra-périlleuse et le site choisi, le cratère de Jezero, le plus risqué jamais tenté, en raison de son relief. Preuve que la mission est également le fruit d'une coopération internationale : le président français Emmanuel Macron, dont le pays a conçu l'un des nombreux instruments scientifiques du rover, a assisté à l'atterrissage au siège parisien du Centre national d'études spatiales (Cnes). 

Avec les nouvelles images fournies par la Nasa le 22 février 2021, retour sur cette soirée historique, à Paris, à Pasadena en Californie, et sur la planète Mars.


Réalisation : Olivier JUSZCZAK

  • Des membres de l'équipe de rover Perseverance Mars au centre de contrôle de mission, le 18 février 2021, au Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, en Californie.
    Des membres de l'équipe de rover Perseverance Mars au centre de contrôle de mission, le 18 février 2021, au Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, en Californie. — BILL INGALLS/NASA/AP/SIPA

    La Nasa a brillamment réussi jeudi à poser sur Mars son rover Perseverance, le cinquième véhicule seulement à avoir réussi le voyage sans encombre, mais le premier à afficher comme objectif de trouver, dans les années à venir, une preuve de vie passée sur la planète rouge.

    Retour, en images, sur cette soirée historique, à Paris, à Pasadena en Californie, et sur la planète Mars.

  • Le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte au Centre national français d'études spatiales (CNES) à Paris, le 18 février 2021
    Le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte au Centre national français d'études spatiales (CNES) à Paris, le 18 février 2021 — CHISTOPHE PETIT TESSON/AP/SIPA

    Preuve que la mission est également le fruit d'une coopération internationale : le président français Emmanuel Macron, dont le pays a conçu l'un des nombreux instruments scientifiques du rover, a assisté à l'atterrissage au siège parisien du Centre national d'études spatiales (Cnes).

  • Le président français Emmanuel Macron regarde un modèle 3D de l'instrument SuperCam exposé au Centre national français d'études spatiales (CNES), à Paris, le 18 février 2021.
    Le président français Emmanuel Macron regarde un modèle 3D de l'instrument SuperCam exposé au Centre national français d'études spatiales (CNES), à Paris, le 18 février 2021. — ELIOT BLONDET-POOL/SIPA

    Le robot Perserverance emporte avec lui SuperCam, un instrument franco-américain développé notamment par le CNRS et le Cnes, au coeur de la mission. 

  • L'astronaute français Thomas Pesquet (gauche) apparaît sur un écran pour prononcer un discours aux côtés du président français Emmanuel Macron (centre) et de son épouse Brigitte Macron (2e à droite) lors d'une visite au Centre national français d'études spatiales (CNES) pour suivre l'atterrissage du rover Mars Perseverance de la NASA sur la planète Mars, à Paris, le 18 février 2021.
    L'astronaute français Thomas Pesquet (gauche) apparaît sur un écran pour prononcer un discours aux côtés du président français Emmanuel Macron (centre) et de son épouse Brigitte Macron (2e à droite) lors d'une visite au Centre national français d'études spatiales (CNES) pour suivre l'atterrissage du rover Mars Perseverance de la NASA sur la planète Mars, à Paris, le 18 février 2021. — ELIOT BLONDET-POOL/SIPA

    Juste avant l’atterrissage, le chef de l'Etat, accompagné de son épouse Brigitte Macron, a échangé à distance avec Thomas Pesquet, qui s'entraîne actuellement en Californie, chez Space X, pour sa deuxième mission vers la station spatiale internationale (ISS) prévue le 20 avril.

  • Le rover Mars Perseverance lors de sa descente vers Mars, image fournie le 22 fevrier 2021.
    Le rover Mars Perseverance lors de sa descente vers Mars, image fournie le 22 fevrier 2021. — NASA/UPI/SIPA

    Après être entré dans l'atmosphère martienne à 20.000 km/h, les frictions avec l'air ont fait monter la température du vaisseau jusqu'à 1.300°C.

  • Le rover Mars Perseverance lors de sa descente vers Mars, image fournie le 22 fevrier 2021.
    Le rover Mars Perseverance lors de sa descente vers Mars, image fournie le 22 fevrier 2021. — NASA/UPI/SIPA

    Le rover était protégé par un bouclier thermique, qui n'a été largué qu'après l'ouverture d'un immense parachute supersonique.

  • Image fournie le 22 février 2021.
    Image fournie le 22 février 2021. — NASA/UPI/SIPA

    Huit rétrofusées ont ensuite fini de ralentir le véhicule, et de la poussière martienne est propulsée en grande quantité sous leur effet. 

  • Le rover Mars Perseverance lors de sa descente vers Mars le 18 février 2021 (image fournie par la Nasa le 22 fevrier 2021).
    Le rover Mars Perseverance lors de sa descente vers Mars le 18 février 2021 (image fournie par la Nasa le 22 fevrier 2021). — NASA/UPI/SIPA

    Une fois le rover immobile, on peut également voir l'étage de descente effectuer une dernière poussée afin d'aller s'écraser 700 mètres plus loin.

  • Joie des membres de l'équipe de rover Perseverance de la NASA , le 18 février 2021, au Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, Californie.
    Joie des membres de l'équipe de rover Perseverance de la NASA , le 18 février 2021, au Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, Californie. — BILL INGALLS/NASA/UPI//SIPA

    « Atterrissage confirmé! », s'est exclamée à l'heure prévue, 21h55 à Paris, Swati Mohan, en charge du contrôle des opérations au Jet Propulsion Laboratory, à Pasadena en Californie. Les cris de joie ont retenti dans la salle de contrôle.

  • Image de la caméra fournie le 22 février 2021.
    Image de la caméra fournie le 22 février 2021. — NASA/UPI/SIPA

    « Ces images et ces vidéos sont ce dont nous avons rêvé pendant des années », a confié Allen Chen, chargé de la phase d'atterrissage pour la Nasa, le 22 février 2021.

  • Image de la caméra fournie le 22 février 2021.
    Image de la caméra fournie le 22 février 2021. — NASA/UPI/SIPA

    En plus de pouvoir montrer au grand public ce à quoi une telle manoeuvre, ultra périlleuse, ressemble en vrai, ces images pourront permettre aux équipes de la Nasa de mieux analyser ce qui se passe à chaque étape pour les futurs atterrissages.

  • Illustration du rover Perseverance Mars 2020.
    Illustration du rover Perseverance Mars 2020. — JPL-CALTECH/NASA/AP/SIPA

    Perseverance est le véhicule le plus gros et le plus complexe jamais envoyé sur Mars. Il pèse une tonne et est équipé d'un bras robotique de plus de deux mètres.

  • Première image envoyée par le rover Perseverance après son atterrissage sur Mars dans le cratère Jezero le 18 février 2021.
    Première image envoyée par le rover Perseverance après son atterrissage sur Mars dans le cratère Jezero le 18 février 2021. — NASA/SIPA

    Le jour même de l'atterrisage, la Nasa a immédiatement communiqué deux photos prises par le rover sur place, en noir et blanc, dont une sur laquelle on peut voir l'ombre du véhicule projetée au sol.

  • Seconde image envoyée par le rover Perseverance après son atterrissage sur Mars dans le cratère Jezero le 18 février 2021.
    Seconde image envoyée par le rover Perseverance après son atterrissage sur Mars dans le cratère Jezero le 18 février 2021. — NASA/SIPA

    Voici la seconde image envoyée depuis Mars.

  • Des membres de l'équipe de rover Perseverance Mars de la NASA regardent sur un écran de contrôle les premières images arrivent quelques instants après que le vaisseau spatial a atterri avec succès sur Mars, le jeudi 18 février 2021, au Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, en Californie.
    Des membres de l'équipe de rover Perseverance Mars de la NASA regardent sur un écran de contrôle les premières images arrivent quelques instants après que le vaisseau spatial a atterri avec succès sur Mars, le jeudi 18 février 2021, au Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, en Californie. — BILL INGALLS/AP/SIPA

    Pour la première fois, la mission « Mars 2020 » de l'agence spatiale américaine a comme but explicite de trouver des traces de vie ancienne sur la planète rouge, en collectant pendant au moins deux ans jusqu'à une trentaine d'échantillons de roche.

  • Times Square après l'atterrissage du rover Perseverance de la NASA à la surface de Mars, le 18 février 2021 à New York.
    Times Square après l'atterrissage du rover Perseverance de la NASA à la surface de Mars, le 18 février 2021 à New York. — EMMA HOWELS/NASA/SIPA

    Les Etats-Unis préparent également une éventuelle mission habitée sur Mars, même si les plans sont embryonnaires. « Peut-être que vers le milieu ou la fin des années 2030, nous pourrons commencer à dépasser le système Terre-Lune et déposer des astronautes sur Mars », espère Steve Jurczyk, administrateur intérimaire de la Nasa.

Retourner en haut de la page