Innovation: Un appareil pour récupérer de l'énergie en marchant

Avec Reuters
— 

Des scientifiques britanniques ont mis au point un dispositif qui  convertit le mouvement du corps en électricité, afin d'alimenter de  petits appareils électroniques.

Application militaire

Dévoilé cette semaine dans le numéro de juillet du journal Smart  Materials and Structures, le dispositif est conçu pour être porté sur le  genou et transformer l'énergie produite par la marche en signal  électrique. D'après le journal, ce module pourrait être utilisé pour réduire le  nombre de batteries portées par les soldats en patrouille, dont le poids  peut atteindre 10kg chacune.

Le dispositif, appelé «récolte d'énergie», a été créé par des  chercheurs des universités de Cranfield, Liverpool et Salford, avec à  l'origine un financement du ministère britannique de la Défense. Les  chercheurs pensent qu'il pourrait être vendu 10 livres (12 euros) grâce  aux économies d'échelle. «La récolte d'énergie» repose sur le principe des matériaux  piézoélectriques, qui ont longtemps été utilisés dans les capteurs à  ultrasons et les échographies.

Alimenter GPS ou pacemakers

Des scientifiques de l'Université de Princeton et de l'Institut de  Technologie de Californie ont utilisé une technologie similaire il y a  deux ans pour développer des films de caoutchouc pouvant générer de  l'électricité. La nouveauté dans la découverte des ingénieurs britanniques repose  sur la façon dont les mouvements du corps sont utilisés pour générer du  courant. Un anneau extérieur, dont le mouvement est calqué sur celui de  l'articulation du genou, est monté sur un système récupérant de  l'énergie appelé bimorphe. Sous l'effet du mouvement, le bimorphe subit  des vibrations qui se transforment en énergie électrique.

Actuellement, le dispositif peut récupérer environ deux milliwatts  de puissance, mais les chercheurs estiment pouvoir dépasser les 30  milliwatts avec quelques ajustements. Une telle énergie sera alors  suffisante pour alimenter de petits appareils comme des GPS ou des  pacemakers.