La machine à faire taire les hooligans

©2006 20 minutes

— 

Il est de plus en plus fréquent que des groupes de supporteurs violents gâchent l'ambiance des matchs de foot en entonnant des chants haineux à l'encontre des joueurs ou des supporteurs adverses. Pour mettre fin à ces débordements, un chercheur hollandais a mis au point un procédé psychoacoustique capable de museler les racistes chantants. Proposé par Sander Van Wijngaarden, de l'institut TNO de Delft (Pays-Bas), le dispositif consiste à désynchroniser les chorales en les forçant à entendre leur propre écho. Chacun peut tester chez soi l'efficacité du procédé. Il suffit de réciter un texte appris par coeur alors que quelqu'un lit le même texte à haute voix, mais avec un léger retard. Ce qu'on entend interfère avec ce qu'on prononce et on finit presque toujours par s'embrouiller. Pour démontrer que l'on peut exploiter ce phénomène à plus grande échelle, Van Wijngaarden a mis une chorale de 350 volontaires à l'épreuve. Les faux supporteurs invités à chanter étaient entourés de puissants haut-parleurs diffusant leur écho avec un retard variant de 10 à 1 000 millisecondes. Les choristes ont éprouvé des difficultés pour continuer à chanter en choeur dès 200 ms de décalage. Ce système pourrait être utilisé dans les tribunes, à condition de mettre en place une sonorisation spéciale des stades. Il faudrait par exemple placer des microphones et des haut-parleurs haute fidélité dans les endroits où les supporteurs les plus excités ont l'habitude de se masser. Restera alors à inventer un dispositif qui empêchera les hooligans de casser le matériel et de frapper les spectateurs.

Yaroslav Pigenet

Selon le magazine scientifique New Scientist, aucun club de football, ni aucun stade ne s'est pour l'instant porté acquéreur du dispositif de Sander Van Wijngaarden.