Un big bang peut en cacher d'autres

©2006 20 minutes

— 

Selon les physiciens Neil Turok et Paul Steinhardt, notre Univers n'a pas connu un, mais plusieurs big bangs. D'après leur modèle, inspiré de la théorie des cordes (qui unifie les différentes forces de l'Univers), les phases d'expansion de l'Univers succèdent à des phases de contraction (Big Crunch) selon un cycle d'environ 1 000 milliards d'années. Cette hypothèse, difficile à tester, repousserait donc les limites de l'Univers bien au-delà des 14 milliards d'années observables.