Quand l'activité humaine fait venir la neige : l'exemple du Pakistan

©2006 20 minutes

— 

Au Pakistan, depuis près d'un siècle, il y a de plus en plus de neige à Noël. En analysant les isotopes de l'oxygène présent dans les anneaux de croissance annuels des arbres, la climatologue suisse Kerstin Treydte et son équipe ont pu établir l'évolution de la pluviométrie moyenne au Pakistan entre 826 et 1998. Les chercheurs ont ainsi constaté une augmentation sensible des précipitations hivernales en Asie centrale. Un phénomène qui, comme le réchauffement global, est concomitant à la révolution industrielle, ce qui indique qu'il a pour cause principale les activités humaines. Plus difficiles à retracer que l'histoire des températures, les évolutions passées du rythme et de la distribution géographique des précipitations (pluie, neige, etc.) sont encore assez mal connues des climatologues. Ces variations ont pourtant au moins autant d'impact sur notre mode de vie et notre écosystème qu'un simple réchauffement de l'air ambiant.