Les débris du satellite UARS ont bien fini dans le Pacifique

ESPACE La Nasa l'a confirmé mardi...

Avec Reuters

— 

Le satellite UARS en orbite.
Le satellite UARS en orbite. — NASA

Il va falloir aller à la pêche. Des débris du satellite UARS retombé sur Terre samedi matin se sont abîmés dans l'océan Pacifique, a confirmé la Nasa, mardi.

Les experts estiment qu'environ 495kg de débris de l'Upper Atmosphere Research Satellite ont résisté à la rentrée atmosphérique du satellite de la Nasa, en orbite depuis 20 ans.

 

Dans un communiqué, l'agence américaine a indiqué que le satellite de six tonnes était entré dans l'atmosphère au dessus de l'océan Pacifique à 14,1 degrés de latitude sud et 170,2 degrés de longitude ouest, à proximité des Samoa.

 

Entre l'Australie et la Nouvelle-Zélande

 

Les débris se sont éparpillés sur une distance comprise entre 480 km et 1.300 km, selon la Nasa, principalement dans le voisinage du point d'entrée. Le satellite de recherche mesurait 10,6 m de long et 4,6 m de diamètre, soit la taille d'un autobus.

 

Quelque 20.00 objets spatiaux gravitent autour de la Terre et un objet de la taille de l'UARS retombe chaque année dans l'atmosphère.