De la fiction à la réalité: la planète aux deux soleils de Star Wars existe

PLANÈTE e sont des astronomes américains de la Nasa qui ont découvert jeudi une nouvelle planète à deux soleils, étrangement similaire à celle habitée par Luke Skywalker dans la Guerre des étoiles...

Kenza Verrier

— 

Kepler-16b la planète aux deux soleils
Kepler-16b la planète aux deux soleils — AFP PHOTO / NASA/JPL-CALTECH

Les fans de la saga Star Wars vont être ravis. Des astronomes américains de la NASA publient aujourd’hui dans la revue américaine Science leur incroyable découverte : l’existence de la planète Kepler-16b  qui ressemble étrangement à Tatooine , la planète décrite par George Lucas dans la Guerre des étoiles.

Une planète à deux soleils

Comme la planète Tatooine de l’épopée Star Wars, la planète Kepler-16b gravite autour de deux soleils : il s’agit en termes scientifiques d’une planète circumbinaire. Ses deux étoiles s’éclipsent mutuellement, provoquant tour à tour une obscurité totale.

«Kepler-16b est le premier exemple de planète circumbinaire dont l'existence est confirmée» a annoncé Josh Carter, un astronome du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics (CFA). «Une fois de plus, nous découvrons que notre système solaire n'est qu'un exemple parmi la diversité des systèmes planétaires que la nature peut créer»  a-t-il ajouté.

Cette planète est beaucoup plus proche de ses deux étoiles que ne l’est la planète Terre du Soleil, elle effectue en effet  son tour complet en seulement 229 jours. En termes de taille et de masse, elle se rapproche de la planète Saturne, soit environ cent fois la masse de la Terre.

Une atmosphère froide et gazeuse

Les ressemblances avec la planète de George Lucas s’arrêtent là. Si Tatooine est une planète au climat aride, recouverte de sable et de poussière, Kepler-16b est froide et gazeuse. Sa température moyenne serait de -90°C, ce qui exclut toute hypothèse de développement de la vie humaine.

Cette planète a été baptisée Kepler-16b  en référence au précieux télescope Kepler qui a permis sa découverte. Placé en orbite, il mesure et détecte en permanence les variations de lumière et les éclipses lorsqu’une planète passe devant son étoile.

Les astronomes précisent enfin que Kepler-16b est une exoplanète. Cela signifie qu’elle se situe en dehors de notre système solaire. Elle se trouve à 200 années lumières de notre Terre, il faudrait ainsi voyager plus de 200 ans à la vitesse de la lumière pour espérer y arriver!