La quête du boson de Higgs va-t-elle trouver son épilogue avant Noël?

SCIENCES Les expériences au Large Hadrons Collider avancent à grands pas...

P.B.
— 
Une vue d'artiste d'un trou noir au centre d'une galaxie naissante
Une vue d'artiste d'un trou noir au centre d'une galaxie naissante — NASA/JPL-CALTECH

Les chevaliers de la Table ronde de la mécanique quantique vont-ils décrocher le Graal plus tôt que prévu? Depuis 1964, ils cherchent à observer une particule mythique, le boson de Higgs, chaînon manquant dans la théorie du Modèle standard, dont l'existence est supposée mais n'a jamais été prouvée. Selon un porte-parole du Large Hadrons Collider (LHC), le super accélérateur de particules du Cern, les scientifiques pourraient bien être fixés d'ici Noël. Guido Tonelli fait le point sur l'avancée des recherches auprès de la BBC.

De l'origine de la masse

A la base, le calendrier tablait plutôt sur la fin 2012, mais le rythme des collisions au LHC est bien plus élevé que prévu et les scientifiques pourraient avoir assez de données d'ici la fin octobre. Restera à tout passer à la moulinette, pour une conclusion qui pourrait arriver d'ici Noël.

Dans la théorie du Modèle standard, le boson de Higgs permet d'expliquer pourquoi certaines particules ont une masse et d'autres pas. Si sont existence est prouvée, cela validera les théories actuelles. Et dans le cas contraire? Ce serait une conclusion encore plus excitante, estime Tonelli.