Un petit astéroïde compagnon précède la Terre sur son orbite

© 2011 AFP

— 

Un petit astéroïde de 300 mètres de diamètre accompagne la Terre dans sa ronde autour du Soleil en la précédent sur son orbite. Cette découverte du premier astéroïde «troyen» de la Terre a été publiée jeudi dans la revue scientifique britannique Nature. Après Jupiter, Mars et Neptune, la Terre devient ainsi la quatrième planète du système solaire ayant pour compagnon au moins un astéroïde «troyen».

Ce terme désigne des astéroïdes positionnés sur l'orbite d'une planète à l'un des points d'équilibre stables appelés points de Lagrange. Ils accompagnent la planète dans sa ronde autour du Soleil en la précédant ou en la suivant, selon un angle bien défini. «Comme ils précèdent ou suivent constamment la même orbite que la planète, ils n'entrent jamais en collision avec elle», souligne la Nasa dans un communiqué. L'astéroïde 2010 TK7, qui se trouve à environ 80 millions de km de la Terre, a été découvert sur l'orbite terrestre grâce au télescope WISE (Wide-Field Infrared Survey Explorer) de la Nasa.

Une orbite «stable pour au moins dix mille ans»

Au cours des 100 prochaines années, il ne devrait pas s'approcher à moins de 24 millions de km de la Terre, précise la Nasa. Son orbite «est stable pour au moins dix mille ans», selon Martin Connors (Université Athabasca, Canada) et les autres astronomes qui ont confirmé la découverte grâce au télescope terrestre Canada-France-Hawaï. Les scientifiques estimaient que la Terre devaient avoir des astéroïdes troyens, mais en voir s'est avéré difficile parce qu'ils se trouvent généralement noyés dans la lumière du Soleil.

La détection de l'astéroïde 2010 TK7 a été facilitée parce qu'il a une «orbite inhabituelle qui l'éloigne davantage du Soleil que c'est généralement le cas pour les troyens», explique M. Connors. Le compagnon de la Terre effectue en effet un déplacement complexe au dessous et au dessous du plan de l'orbite terrestre, autour du point d'équilibre appelé point de Lagrange.