La navette Endeavour a entamé sa descente vers la Floride

© 2011 AFP

— 

La navette spatiale américaine Endeavour, avec son équipage de six astronautes dont un Italien, a entamé sa descente d'un peu plus d'une heure vers la Floride où elle doit atterrir pour la dernière fois à 6h35 GMT [8h35 heure de Paris], a indiqué la Nasa.

Le commandant de bord Mark Kelly a actionné des petits moteurs orbitaux à 5h29 GMT [7h29 heure de Paris] durant deux minutes et 38 secondes freinant la navette de quelque 320 kmh alors qu'elle avançait à plus de 28.000 kmh. Ce petit coup de frein a suffi à la faire décrocher de son orbite pour entamer une descente vertigineuse d'une heure vers la Floride.

Plus de 20 fois la vitesse du son

Le directeur du vol au centre de contrôle à Houston (Texas), Tony Ceccacci, avait donné le feu vert au décrochage d'orbite 30 minutes plus tôt que prévu alors que les conditions météorologiques étaient excellentes en Floride.

A partir de 130 km d'altitude, les effets du frottement de l'air à grande vitesse font monter la température sur les bord d'attaque de ses ailes et de son nez jusqu'à 1.500 degrés Celsius.

Endeavour se trouvera encore à plus de 8.000 kilomètres de sa destination avançant encore à plus de 20 fois la vitesse du son et ce vingt minutes avant de toucher le sol.

Premier atterrissage de nuit pour Mark Kelly

En pilotage automatique, la navette fera son approche par l'Amérique Centrale, survolera le golfe du Mexique avant d'atteindre la Floride.

Trois minutes avant de se poser le commandant de bord prendra les commandes pour aligner manuellement l'orbiteur, alors un gros planeur de cent tonnes, avec la piste du Centre spatial Kennedy près de Cap Canaveral. Pour ce faire, il devra effectuer un virage de 245 degrés.

La télévision de la Nasa retransmettra les images de l'approche vue du cockpit. Il s'agit du premier atterrissage de nuit pour Mark Kelly.