Le pilote suisse «JetMan» effectue un vol dans le Grand Canyon avec une aile à réaction

© 2011 AFP
— 

Le pilote suisse Yves Rossy, alias «JetMan», a finalement pu voler dans le Grand Canyon (Arizona, ouest des Etats-Unis) pendant le week-end, a assuré mardi son service de presse, après l'annulation d'une première tentative vendredi.

Yves Rossy aurait volé pendant huit minutes dans la partie ouest du Grand Canyon - exploitée par la tribu d'Améridiens Hualapai -, où il avait convié la presse vendredi pour un vol qui n'a finalement pas eu lieu.

«Une de mes expériences les plus mémorables»

Des photos et vidéos diffusées par les organisateurs le montrent en train de sauter d'un hélicoptère et de voler avec son aile en carbone équipée de réacteurs, avant de déployer son parachute et d'atterrir au fond du canyon.

«Mon premier vol aux Etats-Unis est clairement l'une de mes expériences les plus mémorables, non seulement pour la beauté du Grand Canyon, mais aussi pour le privilège de voler dans les terres sacrées des Amérindiens», déclare-t-il dans un communiqué.

Ancien pilote de chasse

Yves Rossy, 51 ans, avait renoncé à voler vendredi, affirmant que l'autorisation des autorités américaines était arrivée trop tard pour qu'il dispose d'un temps d'entraînement suffisant.

Avec son aile à réaction, cet ancien pilote de chasse sur Mirage III a déjà traversé de la Manche entre Calais (France) et Douvres (Angleterre), en septembre 2008. La traversée lui avait pris une dizaine de minutes.

En novembre 2009, en revanche, il avait échoué dans sa tentative de rallier l'Afrique et l'Europe, non loin du détroit de Gibraltar (Espagne), en s'abîmant en mer à cause de vents contraires et de nuages. Il avait été repêché sain et sauf.