Ariane 5: Lancement réussi de deux satellites de télécommunications

© 2011 AFP

— 

Deux satellites de télécommunications, Yahsat Y1A et Intelsat New Dawn, ont été placés avec succès sur une orbite de transfert géostationnaire par une fusée Ariane 5 dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé Arianespace lors d'une retransmission diffusée via internet.

«C'est le 43e succès d'affilée d'Ariane 5», s'est félicitée Arianespace.

Lanceur européen

Le lanceur européen avait décollé du Centre spatial guyanais de Kourou vendredi à 18H37 locales (23H37 heure de Paris), au tout début de la fenêtre de tir. Il s'agissait du 57e lancement effectué par une Ariane 5.

D'un poids de 5,9 tonnes au lancement, le satellite des Emirats Arabes Unis Yahsat Y1A, construit par Astrium et Thalès Alenia Space, est destiné à fournir au Moyen-Orient, en Afrique, en Europe et en Asie du Sud-Ouest des services de télévision haute définition, ainsi que d'acheminement d'internet ou de données d'entreprises.

Le satellite Intelsat New Dawn, d'une masse de 3 tonnes au décollage, doit offrir un éventail de services (téléphonie, internet, données, applications médias) sur l'Afrique. Il a été construit par Orbital Sciences Corporation.

Retard

Les deux satellites ont une durée de vie prévue en orbite d'au moins 15 ans. Leur lancement est intervenu avec «trois semaines de retard», a reconnu après leur mise en orbite réussie le PDG d'Arianespace Jean-Yves Le Gall. Programmé le 30 mars, il avait dû être reporté après une tentative «avortée».

Le moteur cryogénique d'Ariane 5 avait démarré comme prévu fin mars, mais la fusée n'avait pas décollé, une «situation de tir avorté», selon M. Le Gall.

Après le démarrage du moteur cryogénique, le lanceur fait des tests pendant 7 secondes et «s'ils s'avèrent concluants, les étages d'accélérateurs à poudre se mettent en marche», permettant à la fusée de décoller, avait-il expliqué.

Les tests n'ayant pas été jugés concluants, les étages d'accélérateurs à poudre ne s'étaient pas mis en marche, entraînant, selon Arianespace, un report du tir pour «analyser les causes» du problème.

Deux autres lancements de satellites de télécommunications par Ariane 5 sont prévus les 19 mai et 29 juin prochains. Le lanceur doit encore effectuer un total de quatre lancements en 2011, a précisé M. Le Gall.