Des scientifiques font grandir des coeurs humains en laboratoire

MÉDECINE es chercheurs attendent maintenant de voir les organes se mettre à battre...

J. M.

— 

Illustration d'un coeur humain
Illustration d'un coeur humain — Grebe Hank/SUPERSTOCK/SIPA

It’s alive! Dans quelques semaines, les chercheurs de l’université du Minnesota à Minneapolis l’espèrent, les cœurs humains qu’ils font grandir en laboratoire vont prendre vie. Dans le cœur d’un donneur duquel ont été extraites les cellules musculaires, les scientifiques ont injecté des cellules souches qui se sont développées, recréant un cœur sain.

Des cœurs de rats et de cochons

«Nous espérons qu’ils vont montrer des signes de battements dans les prochaines semaines», a indiqué le Dr Doris Taylor, experte en médecine régénérative de l’université. L’expérience, si elle était couronnée de succès, permettrait d’envisager de créer un cœur greffable à partir des propres cellules du patient, lui évitant ainsi les risques de rejet du greffon, et le lourd traitement à vie qui va avec.

L’équipe du Dr Taylor est déjà parvenue à créer des cœurs de rat et de cochon qui, eux, se sont mis à battre. Les organes n’étaient cependant pas suffisamment forts pour être greffés à des animaux. Cette fois encore, les cœurs humains ne seront pas greffables, mais Doris Taylor ne perd pas espoir: «Il y a de nombreux obstacles à franchir pour générer un cœur tout à fait fonctionnel, mais je prédis qu’il pourrait être possible de faire grandir des organes entiers pour des transplantations.»