Une tempêtes solaire massive frappe la Terre

SCIENCES Ce jeudi soir et vendredi, elle pourrait perturber les communications et provoquer des aurores boréales plus au sud qu'à l'accoutumée...

Philippe Berry

— 

Une éruption solaire de 2010, observée par la sonde SDO.
Une éruption solaire de 2010, observée par la sonde SDO. — NASA

3, 2, 1, impact! La tempête solaire la plus violente de ces quatre dernières années doit frapper la Terre ce jeudi soir et vendredi, prévient la Nasa. Elle pourrait perturber certains satellites, et donc les communications au sol. Il est également possible que certains Anglais puissent admirer des aurores boréales. Rien de comparable cependant à celle de 1859, qui aurait sans doute pu causer un black-out généralisé, selon certains scientifiques.

La tempête actuelle est causée par trois événements successifs survenus le 14 février. Si certains rayons ont atteint la Terre presque immédiatement, trois éjections de masse coronale ont pris leur temps pour voyager.

Lors d'une éruption solaire, des jets de plasmas sont parfois éjectés avec une puissance inouïe. En décembre dernier, la Nasa expliquait avoir découvert que des éruptions solaires pouvaient parfois embraser une hémisphère tout entier de notre astre.