Une espèce inconnue de dinosaures découvert en Argentinee

© 2011 AFP

— 

La découverte en Argentine de deux spécimens d'une espèce très ancienne de dinosaure apporte un nouvel éclairage sur l'évolution de ces animaux disparus il y a environ 65 millions d'années, selon des travaux publiés jeudi.

Ce dinosaure, baptisé Eodromaeus murphi, dont les chercheurs ont reconstitué un squelette presque complet, a vécu il y a 230 millions d'années, précise la communication parue dans la revue américaine Science.

Il était petit (un mètre de long) et rappelle par certains aspects un tyrannosaure, mais miniature, avec sa mâchoire en pointe dotée de nombreuses dents.

L'analyse de ces ossements fossilisés trouvés dans la vallée d'Ischigualasto (nord-ouest de l'Argentine), montrent que les dinosaures n'ont pas éliminé les autres espèces de reptiles mais les ont progressivement remplacées, ces derniers disparaissant pour d'autres raisons.

Ces paléontologues ont aussi expliqué que ces fossiles révélaient que l'Eoraptor, longtemps considéré comme un ancêtre du tyrannosaure, était en fait un ancêtre du gigantesque apatosaurus, un herbivore de 30 tonnes et 21 mètres de long. Il était apparenté aux dinosaures saurischiens qui vivaient en Amérique du Nord il y a environ 150 millions d'années.

Les deux spécimens d'Eodromaeus sont "suffisamment complets pour nous donner un nombre substantiel d'informations sur le début de l'évolution des dinosaures", explique Sterling Nesbitt, paléontologue à l'Université de Washington à Seattle.

Les paléontologues ayant examiné les résultats de cette découverte sont tombés d'accord pour conclure qu'il y a 230 millions d'années les trois grandes lignées de dinosaures --ornithischiens, théropodes et sauropodomorphes-- avaient déjà développé leurs caractéristiques respectives: carnassiers, herbivores, bipèdes ou quadrupèdes.

Mais ils ne représentaient alors que 11% des vertébrés: il leur a fallu encore 30 millions d'années pour dominer entièrement le globe.

La découverte de cette espèce de dinosaure a été faite par Paul Sereno, de l'Université de Chicago et Ricardo Martinez de l'Université nationale de San Juan en Argentine.