Le dernier tir d’Ariane 5 de l’année devrait avoir lieu mardi

© 2010 AFP

— 

Arianespace a donné son feu vert pour le sixième et dernier tir de l'année du lanceur européen Ariane 5, depuis le centre spatial de Kourou (Guyane française), qui doit mettre mardi sur orbite deux satellites de télécommunications, a-t-on appris ce lundi auprès de la société.

Pour son 55e tir, Ariane 5 emportera les satellites espagnol Hispasat 1E et coréen Koreasat 6.

Initialement programmé le 21 décembre, ce tir avait été reporté d'une semaine afin de permettre à l'un de ses clients d'effectuer des vérifications supplémentaires sur son satellite. Le lancement est prévu le mardi 28 décembre «le plus tôt possible à l'intérieur» d'une fenêtre comprise entre 18h26 et 19h15 à Kourou (entre 21h26 et 22h15 GMT).

8,17 tonnes de satellites à bord

Construit par Space Systems Loral, Hispasat 1E sera le sixième satellite espagnol lancé par Arianespace, le lanceur européen ayant déjà notamment mis en orbite les satellites Hispasat 1A et 1B en 1992 et 1993.

Koreasat 6 est le deuxième satellite qu'Arianespace lancera pour l'opérateur sud-coréen Korea Telecom, après Koreasat 3 lancé en 1999. Il a été construit par Thales Alenia Space à partir de la plate-forme Star 2 du constructeur américain Orbital Sciences Corporation.

Les deux satellites, d'une masse de 5,32 tonnes pour Hispasat 1E et de 2,85 tonnes pour Koreasat 6, doivent être placés en orbite géostationnaire, à 36.000 km au-dessus de l'équateur. Leur durée de vie prévue en orbite est d'au moins 15 ans.