Ne ratez pas l'éclipse totale de Lune mardi matin

SCIENCES Encore faudra-t-il que le temps soit de la partie...

© 2010 AFP

— 

Une éclipse de Lune, le 27 août 2007, à Portland, aux Etats-Unis, accompagnée du traditionnel rougeoiement.
Une éclipse de Lune, le 27 août 2007, à Portland, aux Etats-Unis, accompagnée du traditionnel rougeoiement. — REUTERS/R.CLEMENT

Entre deux flocons de neige, vous réussirez peut-être à apercevoir un phénomène toujours spectaculaire, mardi matin. Une éclipse totale de Lune devait être visible à partir de 8h41 (heure française).

De l'Amérique du Nord à l'Islande, l'éclipse totale de Lune sera observable pendant plus d'une heure (de 7H41 à 8H53 GMT, 8h41 à 9h53 en France) dans la nuit du 20 au 21 décembre. Elle est «parfaitement située pour l'Amérique du Nord, le Groenland et l'Islande», précise l'astronome américain Fred Espanak.

En France métropolitaine, elle ne sera visible que brièvement le matin avant le lever du Soleil. «A Paris et dans la région parisienne on pourra observer une Lune éclipsée se couchant à l'ouest alors que le Soleil se lève à l'est et donc voir les deux astres en même temps», précise l'Institut français de mécanique céleste (IMCCE).

Une éclipse de Lune ne peut avoir lieu qu'au moment de la Pleine Lune. Lorsque Soleil, Terre et Lune sont bien alignés, l'astre de nuit peut être momentanément privé de la lumière solaire s'il passe dans le cône d'ombre de la Terre.

Lune rougeâtre

La Lune devrait être invisible lorsque la totalité du disque lunaire est dans l'ombre de la Terre. Mais il n'en est rien. Elle devient rougeâtre, car l'atmosphère terrestre dévie les rayons du Soleil qui frôlent la Terre. La couleur rouge du spectre de la lumière solaire étant la plus déviée, c'est dans les teintes rougeâtres qu'apparaît le disque lunaire. La couleur exacte, qui varie de l'orange clair au rouge sombre, dépend de la composition (présence de poussières...) de l'atmosphère terrestre, de l'activité solaire et de la distance Terre-Lune.

La Lune commencera à entrer dans l'ombre de la Terre mardi à 6H33 GMT. Cette ombre, aux contours très nettement visibles à l'oeil nu, progressera sur le disque lunaire jusqu'à le couvrir totalement de 7H41 à 8H53 GMT. L'éclipse sera ensuite à nouveau partielle jusqu'à 10H01 GMT. La Lune devra encore traverser le cône de pénombre de la Terre avant de retrouver sa pleine luminosité.

En Europe de l'Ouest et à l'est du continent sud-américain, seules les premières phases de l'éclipse seront visibles avant le coucher de la Lune, alors que le Japon ne profitera que des dernières étapes après son lever.

Les éclipses de Lune ne présentent aucun risque pour les yeux contrairement aux éclipses solaires. Pour observer ces dernières, le port de lunettes spéciales est recommandé.

Eclipse solaire le 4 janvier

La première éclipse solaire partielle de l'année 2011 aura lieu le 4 janvier. Par beau temps, elle sera visible en Europe, avec un maximum au nord de la Suède (à 8H50 GMT), en Afrique du Nord, au Proche-Orient et en Asie centrale. En France métropolitaine, plus de la moitié voire les deux tiers du disque solaire devraient être masqués par la Lune aux alentours de 8H00 GMT (9H00 heure de Paris).

Quatre éclipses solaires partielles et deux éclipses lunaires totales sont prévues en 2011, une combinaison rare qui ne se produira que six fois au cours du 21e siècle.