A-t-on le droit de fabriquer le vivant?

DEBAT Des spécialistes répondent à la question lors d'un débat organisé par le CNRS…

A.C.

— 

Débat sur la biologie synthétique, le 28 octobre 2010.
Débat sur la biologie synthétique, le 28 octobre 2010. — CNRS

La biologie de synthèse, qui vise à fabriquer des organismes vivants et des fonctions biologiques qui n’existent pas dans la nature, pour produire de l’énergie, des médicaments ou des biomatériaux, pose de nombreuses interrogations. Quels progrès peut-on en attendre? Quelles questions éthiques posent ces avancées scientifiques? Sont-elles un danger ou un espoir?

Bernadette Bensaude-Vincent, professeur à l’université Paris I-Panthéon-Sorbonne et membre du comité d’éthique du CNRS; Frédéric Dardel, professeur de biologie moléculaire; Philippe Marlière, généticien; et Didier Sicard, professeur en médecine à l’université Paris V et président du comité d’honneur du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) pour les sciences de la vie et de la santé, répondent à ces questions lors d’un débat organisé par le CNRS le 28 octobre dernier, en partenariat avec 20minutes.fr.