Des bactéries fécales dressées pour résoudre des grilles de sudoku

SCIENCES L'expérience est l'oeuvre d'une équipe d'étudiants japonais...

Julien Ménielle

— 

Une grille de sudoku.
Une grille de sudoku. — Joseph Kaczmarek/AP/SIPA

La vie de bactérie fécale peut être longue et ennuyeuse. Désormais, grâce à un groupe d’étudiants japonais, les Escherichia coli peuvent tuer le temps en faisant du sudoku.

«Comme le sudoku a des règles simples, on s’est dit que des bactéries pourraient peut-être les résoudre pour nous si on leur dessinait un circuit à suivre», a expliqué Ryo Taniuchi, responsable de l’étude.

Caméléon

Les étudiants ont donc «programmé» 16 types de bactéries disposées sur une grille de 4 cases sur 4. Les règles du sudoku leur ont ainsi été inculquées, des couleurs remplaçants les chiffres. Les bactéries n’ont donc plus qu’à prendre la couleur adaptée pour résoudre la grille.

La vraie question, c’est: à quoi sert cette expérience? Quelles perspectives ouvre-t-elle pour l’avenir? Réponse de Ryo Taniuchi: en étendant ce principe, 81 types de bactéries pourraient résoudre des grilles de 9 cases sur 9.