Des nouveaux dinosaures découverts

SCIENCES Ils vivaient il y a environ 76 millions d’années...

J.R.

— 

Mis au jour aux Etats-Unis, l'Utahceratops possèdait cinq cornes et vivait il y a 76 millions d'années
Mis au jour aux Etats-Unis, l'Utahceratops possèdait cinq cornes et vivait il y a 76 millions d'années — Utah Museum of Natural History / AFP

Le Triceratops a des cousins. Des paléontologues ont officialisé la découverte des fossiles de deux nouvelles espèces de dinosaures à cornes et de grande taille, dans l’ouest des Etats-Unis, au sud de l’Etat de l’Utah dans une région aujourd’hui désertique.

Ces nouveaux quadrupèdes herbivores vivaient il y a 76 millions d’années environ, soit à la fin de la période du Crétacée. A l’époque, la région faisait partie du «continent perdu» de Laramidia qui s’est formé quand une mer submergeait la partie centrale de l’Amérique du Nord.

Des herbivores à cornes

Le plus gros des deux nouveaux dinosaures avait un énorme crâne de 2,3 mètres de longueur. Renommé Utahceratops, le spécimen arborait cinq cornes, dont une de chaque côté de la tête au-dessus des yeux.

Un petit joueur comparé au Kosmoceratops, le second dinosaure, qui possédait… quinze cornes, pour la plupart situées derrière le crâne, à l’extrémité d’une collerette osseuse. Plus petit que l’Utahceratops, haut de deux mètres pour six à sept mètres de long, le Kosmoceratops mesurait cinq mètres de long pour un poids de 2,5 tonnes.

Des découvertes d’il y a 10 ans

Ces deux dinosaures quadrupèdes et herbivores font partie des dinosaures à cornes de grande taille appelés Cératopsidés. Ils étaient bien protégés contre les attaques de prédateurs, comme le célèbre Tyrannosaure.

Les premières découvertes de ces spécimens fossilisés datent de 2000 pour l’Utahceratops et de 2007 pour le second dinosaure.