Tu louches? Tu ne seras pas invité à des anniversaires...

ETUDE C'est ce qui arrive aux enfants de plus de six ans...

avec AFP

— 

Une fillette lors d'un rendez-vous chez un ophtalmologue.
Une fillette lors d'un rendez-vous chez un ophtalmologue. — SIMON ISABELLE/SIPA

Une étude surprenante. Les enfants qui louchent ont, à partir de l'âge de six ans, moins de chances d'être invités à des fêtes d'anniversaire, indique une étude mise en ligne jeudi par une revue spécialisée, le British Journal of Ophthalmology.

En revanche, en dessous de six ans, les enfants ne font aucune différence entre leurs camarades affectés de strabisme et ceux dont les yeux sont correctement alignés.

Les auteurs, spécialistes de la vue, préconisent d'entreprendre une chirurgie correctrice au plus tard à six ans afin d'éviter ce genre de discrimination qui semble émerger à cet âge.

Choix de photographies d’enfants

Pour l'étude, le Dr Daniel Mojon (spécialiste du strabisme au Kantonsspital de St Gallen à Suisse) et ses collègues ont modifié sur ordinateur des photographies d'enfants au sein de six paires de jumeaux identiques, pour leur donner un strabisme prononcé.

118 enfants de 3 à 12 ans ont été invités à sélectionner parmi ce jeu de photos, quels enfants ils inviteraient à leur fête d'anniversaire.

Ils devaient exprimer leur choix à quatre reprises afin d'accroître les possibilités de leur faire désigner jusqu'à quatre enfants qui louchent.

Discriminations à partir de 6 ans

Résultats: les enfants de moins de 6 ans ne font pas de distinction entre les jumeaux qu'ils soient dotés d'un regard divergent ou non. Par contre, les écoliers de plus de 6 ans sont significativement moins enclins à sélectionner les photos d'enfants qui présentent un strabisme visible. Cette attitude négative augmente avec l'âge à partir de 6 ans.

Parmi les 6-8 ans, 18 sur 48 n'ont sélectionné aucun enfant qui louche, 17 en ont sélectionné un qu'une fois, onze deux fois et seulement deux à trois reprises. Aucun n'a retenu quatre fois de suite un enfant qui louche comme futur invité.

Alors qu'un seul des 4-6 ans (31 enfants) n'a sélectionné aucun enfant loucheur. Chez les 8-10 ans, 13 (sur 23) n'ont sélectionné aucun enfant qui louche et aucun n'en a retenu un à quatre reprises.

Chirurgie corrective avant 6 ans

Les écoliers qui ont un strabisme paraissent moins acceptés par leurs camarades, aussi la chirurgie correctrice devrait être faite avant l'âge de 6 ans, âge vers lequel les implications sociales négatives de ce défaut visuel peuvent émerger, estiment les auteurs.

Le strabisme a des conséquences psychosociales négatives chez l'adulte et il a également été montré qu'une partie des enseignants avaient une attitude défavorable à l'encontre des élèves qui louchent, ajoutent-ils.