L’ibuprofène soigne les migraines, mais peut faire mal au coeur

© 20 minutes
— 

Après le Vioxx et ses analogues, on soupçonne l’ibuprofène, un anti-inflammatoire très répandu, d’augmenter le risque de défaillance cardio-vasculaire. C’est en tout cas ce qu’indique une récente enquête épidémiologique publiée dans la revue médicale British Medical Journal. Les chercheurs de l’université de Nottingham (Royaume-Uni) ont suivi, entre 2000 et 2004, plus de 9 000 patients anglais âgés de 25 à 100 ans. L’étude a révélé que les sujets qui avaient « pris » de l’ibuprofène avaient 24 % de risques supplémentaires de subir une crise cardiaque que ceux qui n’en avaient pas consommé. La même étude a montré que le risque atteignait 32 % avec le Vioxx, qui a depuis été retiré du marché. Les chercheurs reconnaissent toutefois que le risque absolu de faire une crise cardiaque demeure faible, un accident prévisible pour 1 005 patients traités.

utilisation Vendu sans ordonnance sous divers noms commerciaux (Advil, Nurofen...) l’ibuprofène est souvent utilisé comme alternative à l’aspirine ou au paracétamol pour traiter les symptômes des douleurs et des fièvres.