On peut « écouter » le champ magnétique de la Terre grâce à ces chercheurs

bouclier Le champ magnétique terrestre, normalement inaudible, nous protège entre autres contre les vents solaires

20 Minutes avec agence
Illustration d'un astéroïde à proximité de la Terre. (illustration)
Illustration d'un astéroïde à proximité de la Terre. (illustration) — 9866112 / Pixabay

La vie sur Terre ne serait pas possible sans l’existence d’un champ magnétique autour de notre planète. Ce dernier, invisible et normalement indécelable, nous protège des vents solaires qui seraient autrement mortels. Si ses effets sont parfois visibles, des chercheurs ont pour leur part réussi à rendre ce champ magnétique terrestre audible, rapporte le HuffPost.

Les scientifiques de l’Université technique du Danemark ont converti en sons les signaux magnétiques enregistrés par la mission Swarn de l’Agence spatiale européenne (ESA). Lancée en 2013, cette mission composée de trois satellites a pour objectif de recenser les variations du champ magnétique terrestre en mesurant son intensité et sa diffusion dans l’espace et sur Terre.



Voir les effets du champ magnétique terrestre

Grâce aux données recueillies, des sons ont ainsi pu être produits. « Le projet a certainement été un exercice enrichissant pour rapprocher l’art et la science », a commenté le chef de ce projet, Klaus Nielsen.

Les aurores boréales sont une autre manière de « voir » le champ magnétique terrestre. Elles sont en effet le produit de la rencontre entre les particules provenant des vents solaires et notre bouclier magnétique dans la haute atmosphère. Plus simplement encore, le fonctionnement de la boussole repose sur l’existence du champ magnétique terrestre.



Généré par un effet dynamo lié aux métaux contenus dans le noyau externe de la Terre, ce champ magnétique pourrait par ailleurs être amené à disparaître. Selon les résultats de la mission Swarm, il perdrait jusqu’à 5 % de son intensité par siècle. Une inversion du champ magnétique terrestre pourrait également réduire son intensité et nous exposer aux vents solaires.