Palestine : Un agriculteur découvre une mosaïque byzantine dans son champ dans la bande de Gaza

MAGNIFIQUE Jamais des sols en mosaïque d’une telle finesse n’avaient été mis au jour dans la bande de Gaza, selon les experts

20 Minutes avec agence
Des archéologues internationaux vont finaliser la mise au jour de cette mosaïque palestinienne parfaitement conservée.
Des archéologues internationaux vont finaliser la mise au jour de cette mosaïque palestinienne parfaitement conservée. — Ismael Mohamad/UPI/Shutterstock/SIPA

Un agriculteur vivant dans la bande de Gaza (Palestine) a fait une extraordinaire découverte archéologique sur son terrain. En creusant le sol dans son oliveraie, il a mis au jour une magnifique mosaïque de la période byzantine rapporte Reuters relayé par la BBC News.


Le Palestinien a fait cette découverte il y a six mois en voulant planter un olivier dans son champ situé dans le camp de réfugiés de Bureij, tout près de la frontière israélienne. L’homme ne comprenait pas pourquoi certains arbres ne prenaient pas correctement racine. Avec son fils, il a donc décidé de creuser la terre pour mieux ancrer le nouvel arbuste.





Un « trésor archéologique »

C’est alors que son fils a heurté quelque chose de dur, relate la BBC. Le duo a rapidement mis au jour une grande fresque en mosaïque. En cherchant sur Internet, l’agriculteur a rapidement identifié qu’il s’agissait d’une œuvre remontant à l’époque byzantine. En continuant les fouilles, les deux Palestiniens ont trouvé plusieurs autres vestiges représentant divers animaux.


La découverte a été qualifiée de « trésor archéologique » par des experts. « Ce sont les plus beaux sols en mosaïque découverts à Gaza, tant par la qualité de la représentation graphique que par la complexité de la géométrie », a déclaré l’archéologue René Elter, basé à Jérusalem, cité par Geo.




« Jamais des sols en mosaïque de cette finesse, de cette précision dans le graphisme et d’une richesse de couleurs n’y ont été découverts », a ajouté le spécialiste. Des experts du monde entier vont désormais prendre le relais de l’agriculteur et de son fils pour poursuivre les fouilles et mettre totalement au jour cette mosaïque.