Des enzymes pour la voiture à hydrogène

— 

La voiture à hydrogène, c'est le rêve des écolos. Elle ne rejette que de l'eau et son réservoir se remplit en quelques minutes quand il faut toute une nuit pour recharger les batteries d'une voiture électrique. Mais, gros problème : pour la faire fonctionner, il faut une pile à combustible, qui, elle-même a besoin de platine, un métal rare et donc très cher. Des chercheurs français assurent que l'on pourrait remplacer le précieux métal en s'inspirant d'enzymes utilisés par des bactéries qui exploitent l'hydrogène comme source d'énergie depuis toujours. Mais il nous faudra encore patienter jusqu'en 2020-2030 avant de mettre des enzymes dans notre moteur. W

Olivier Hertel