20 Minutes : Actualités et infos en direct
FAKE NEWSThomas Pesquet contraint de répondre aux théories du complot sur la Lune

Lune : Thomas Pesquet contraint de répondre aux théories du complot sur Twitter

FAKE NEWSUn montage déformant les propos de l'astronaute français a beaucoup circulé, évoquant que l'Homme n'a jamais marché sur la Lune
L'astronaute Thomas Pesquet.
L'astronaute Thomas Pesquet. - Shutterstock/SIPA / SIPA
20 Minutes avec Agence

20 Minutes avec Agence

A l’occasion de la première mission du programme Artemis qui vise à ramener des hommes sur la Lune, Thomas Pesquet a été interviewé lors du journal télévisé de France 2, dimanche. Si le lancement de la fusée a finalement été reporté, les propos de l’astronaute français ont quant à eux beaucoup circulé. Un montage a notamment pu faire croire à certains internautes complotistes que le pilote avait « admis » que l’Homme n’avait jamais marché sur la Lune.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Le montage insiste en particulier sur une phrase de Thomas Pesquet : « On va vraiment aller très loin, très loin, très loin, aussi loin qu’aucun être humain s’est jamais éloigné de la Terre ». Pendant la mission Artemis, les astronautes vont en effet beaucoup plus s’éloigner de la Terre que durant les missions Apollo en raison de la trajectoire elliptique de la capsule. Ainsi, ils vont voyager 65.000 kilomètres au-delà de la Lune, alors que cette distance n’avait jamais dépassé les 300 kilomètres durant l’ère Apollo, précise TF1 Info.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Ça me fait de la peine »

Agacé par ce montage trompeur, l’astronaute français a finalement publié une série de tweets ce mercredi. « Mais pourquoi doit-on perdre un temps précieux avec ça une fois de plus : bien sûr que oui, l’humain est allé sur la Lune pendant les missions Apollo. Et on va y retourner », a-t-il d’abord rétabli.

L’ingénieur n’a ensuite pas caché son énervement. « Ça me fait de la peine, après tout ce que j’ai fait depuis dix ans, mes deux missions, les milliers d’heures de boulot en plus pour les partager et expliquer la science et la technologie, d’avoir à faire ce tweet aujourd’hui » a-t-il regretté.

Sujets liés