Pompéi : De nouveaux vestiges dévoilent la vie des plus pauvres il y a 2.000 ans

ARCHEOLOGIE Les objets découverts permettent d’en savoir plus sur la vie des classes les plus pauvres à Pompéi il y a 2.000 ans

20 Minutes avec agence
Les archéologues ont découvert à Pompéi de la vaisselle intacte, une table, une armoire, etc.
Les archéologues ont découvert à Pompéi de la vaisselle intacte, une table, une armoire, etc. — /AP/SIPA

Pompéi recèle encore de multiples trésors. Vaisselle intacte, table à trois pieds, armoire : des archéologues ont découvert de nombreux objets du quotidien, rapporte le Guardian le samedi 6 août dans un article relayé par le HuffPost. Tous se trouvaient dans un parfait état de conservation depuis l’éruption du Vésuve survenue en 79 après Jésus-Christ.

Dans l’armoire, ensevelie depuis 2.000 ans, se trouvait de la vaisselle d’époque. « Nous trouvons des objets en verre comme ces bouteilles mais aussi en céramique comme ces vases que nous découvrons petit à petit », précise Gabriel Zuchtriegelle, directeur du site, au Guardian. De « précieux détails sur l’environnement domestique des citoyens ordinaires de la ville », estime le spécialiste.


Une classe « vulnérable »

Les fouilles se sont longtemps concentrées sur les somptueuses villas décorées de fresques des habitants de la classe supérieure de Pompéi. Mais la ville comptait aussi des serviteurs et des esclaves et, depuis quelques années, les chercheurs s’y intéressent aussi. Ces précieux objets livrent donc des détails sur l’environnement domestique des citoyens ordinaires de la ville.

« Dans l'empire romain, il y avait une grande partie de la population qui luttait avec son statut social », et formait une classe « vulnérable durant les crises politiques et les pénuries de nourriture, mais également très ambitieuse à l’idée de grimper l’échelle sociale », explique Gabriel Zuchtriegelle.