20 Minutes : Actualités et infos en direct
ANIMAUXUn fossile permet de comprendre comment le panda est devenu végétarien

Panda : un fossile permet de comprendre comment cet animal est devenu végétarien

ANIMAUXLa découverte d’un ossement en particulier a permis de mieux comprendre l’évolution de cette espèce, autrefois omnivore
Un panda en plein déjeuner. (illustration)
Un panda en plein déjeuner. (illustration) - Mikhail Serbin/SPUTNIK/SIPA / SIPA
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

Des fossiles d’un ancêtre du panda ont été découverts dans la province du Yunnan, au sud-ouest de la Chine. Vieux d’environ six millions d’années, ces ossements ont permis à des chercheurs de résoudre le mystère autour du « sixième pouce » de cet animal.

Parmi les fossiles se trouve en effet un os du poignet particulièrement large, appelé sésamoïde radial. Il s’agit de la plus ancienne preuve de l’existence d’un « sixième doigt » chez le panda géant, qui lui permet de saisir et briser d’épaisses tiges de bambou, ont expliqué les chercheurs dans leur étude, publiée le 30 juin dans la revue Scientific Reports.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Eclairage sur un mystérieux « faux pouce »

Ce fossile appartient à un ancêtre du panda, l’Ailurarctos, qui vivait en Chine, il y a entre six et huit millions d’années. « Le panda géant est un cas rare de grand carnivore devenu un herbivore », précise Wang Xiaoming, conservateur en paléontologie à Los Angeles. « Le "faux pouce" de l’Ailurarctos montre […] pour la première fois la chronologie et les étapes probables de l’évolution de l’alimentation en bambou chez les pandas. »

L’existence du « faux pouce » était déjà connue des chercheurs depuis près d’un siècle. Mais cette preuve fossile éclaire plusieurs questions restées longtemps sans réponse, notamment sur la manière et le moment où ce doigt supplémentaire, qui n’existe chez aucun autre ours, a évolué.

Il y a des millions d’années, les pandas ont en effet troqué leur régime omnivore et riche en protéines pour le bambou, pauvre en nutriments, accessible toute l’année dans le sud de la Chine. Ils mangent jusqu’à quinze heures par jour, et un panda adulte peut consommer 45 kg de bambou au quotidien. Les pandas géants chassent aussi occasionnellement de petits oiseaux.

Sujets liés