Un « trou noir voyou » se baladerait au beau milieu de notre galaxie

ESPACE La nouvelle étude envisage cependant aussi la possibilité qu’il s’agisse d’une étoile à neutrons

20 Minutes avec agence
Illustration d'un trou noir
Illustration d'un trou noir — Skorzewiak / Shutterstock (via The Conversation)

Il avait été repéré en février 2022 dans une première étude. Un « trou noir voyou » serait à la dérive dans la Voie lactée. Une nouvelle étude indépendante est venue confirmer la présence de cet objet céleste étrange dans notre galaxie.

Le nouveau rapport mené par des chercheurs de l’université de Berkeley (Californie) vient cependant apporter une nuance, rapporte Science Alert relayé par Slate. L’étude affirme en effet qu’il pourrait tout aussi bien s’agir d’une étoile à neutrons que d’un trou noir.


Entre 10 millions et un milliard de trous noirs dans la Voie lactée

Dans tous les cas, la découverte a été faite grâce à la microlentille gravitationnelle, une technologie permettant de mesurer la déformation des étoiles par le champ gravitationnel de l’objet le plus proche. Avec cette technique, « nous avons ouvert une nouvelle fenêtre sur ces objets sombres, qui ne peuvent être vus autrement », résume Jessica Lu, coautrice principale de l’étude.

L’intérêt de la microlentille gravitationnelle tient donc sa capacité à observer ces trous noirs, difficilement détectables car ne produisant aucune lumière. Il existerait dans notre Voie lactée entre 10 millions et un milliard de trous noirs. D’autres études devraient bientôt venir confirmer la nature du phénomène, les trous noirs et les étoiles à neutrons ayant des masses très différentes.