Sommeil : Une étude établit la durée idéale d’une nuit pour les plus de 40 ans

SANTÉ Sept heures par nuit, ni plus ni moins, sont nécessaires pour rester en bonne santé mentale

20 Minutes avec agence
Les chercheurs des universités de Cambridge (Royaume-Uni) et de Fudan (Chine) ont interrogé 500.000 personnes âgées de 38 à 73 ans. Illustration.
Les chercheurs des universités de Cambridge (Royaume-Uni) et de Fudan (Chine) ont interrogé 500.000 personnes âgées de 38 à 73 ans. Illustration. — Pouzet / Sipa

Sept heures de sommeil. Voilà la nuit idéale pour les personnes de plus de 40 ans qui veulent préserver leur santé mentale, selon une étude publiée ce jeudi dans la revue Nature Aging, rapporte Madame Figaro.

Pour leurs travaux, les chercheurs des universités de Cambridge (Royaume-Uni) et de Fudan (Chine) ont interrogé 500.000 personnes âgées de 38 à 73 ans sur leurs habitudes de sommeil, leur santé mentale et leur bien-être général. Les participants ont ensuite passé une série de tests cognitifs et leurs données génétiques ont été analysées.

Bien dormir pour préserver sa santé mentale

Les chercheurs ont ainsi constaté que celles et ceux qui dorment sept heures par nuit, ni plus ni moins, présentent de meilleures aptitudes lors des tests portant sur la vitesse de traitement d’une information, l’attention visuelle, la mémoire et la capacité à résoudre des problèmes. Les signes d’anxiété et de dépression seraient également moins présents que chez les autres.

Selon une professeure du département de psychiatrie de l’université de Cambridge, avoir une bonne nuit de sommeil est d’autant plus crucial lorsque nous vieillissons. Cela permet notamment de maintenir une santé mentale et d’éviter le déclin cognitif, « en particulier pour les patients souffrant de troubles psychiatriques et de démences », a indiqué l’autrice.