De la poussière lunaire récoltée par Neil Armstrong mise aux enchères pour plus de 800.000 dollars

APOLLO 11 Ces cinq échantillons de poussières lunaires ne sont observables qu’au microscope

20 Minutes avec agence
Le cosmonaute Neil Armstrong a ramené les échantillons de la mission Apollo 11, conduite en 1969.
Le cosmonaute Neil Armstrong a ramené les échantillons de la mission Apollo 11, conduite en 1969. — AP/SIPA

800.000 dollars, soit un peu plus de 738.000 euros. C’est le prix de départ de cinq échantillons de poussière de la Lune qui vont être mis aux enchères ce mercredi à New York par la maison Bonhams rapporte L’Usine nouvelle. Cette poussière a été récoltée lors de la mission Apollo 11 conduite par Neil Armstrong. C’est le cosmonaute qui a ramené les échantillons en 1969. Cette poussière a pris place sur un ruban de carbone d’environ 10 mm de diamètre et n’est observable qu’en prenant un microscope électronique.

Récolter de la poussière lunaire était un des principaux objectifs de la mission de Neil Armstrong. C’est le lendemain de son alunissage, le 20 juillet 1969, que le cosmonaute foule le satellite de la Terre en récoltant un kilo de matière lunaire qu’il plonge dans un sac en 3 minutes et 5 secondes, a répertorié la Nasa dans ses archives.

Small samples of moon dust collected at first moon landing by Neil Armstrong hit the block at @bonhams1793 in two weeks.

Bought for $995 seven years ago, the estimate for sale is $800,000 to $1.2 million.

Initial buyer sold lunar collection bag it was in for $1.8 million! pic.twitter.com/7TTtu0tKUJ
— Darren Rovell (@darrenrovell) March 31, 2022

Un sac perdu par la Nasa

Ce sac a été placé dans un autre sac de décontamination. Mais la Nasa a fini par perdre la piste de cette pièce, qui s’est retrouvée dans une collection personnelle. Elle appartenait à un ancien conservateur du musée Cosmosphere de l’espace situé à Hutchinson au Kansas (Etats-Unis).

Cet homme ayant été accusé d’avoir vendu de manière illégale des pièces du musée, le sac lui a été confisqué et a été vendu aux enchères pour payer une partie des dommages et intérêts. La personne qui a acheté le sac l’a fait analyser pour l’authentifier. La Nasa a bien confirmé qu’il s’agissait du sac de la mission Apollo. L’agence spatiale a pu conserver quelques grains de poussière. La pièce mise aux enchères ce mercredi est le « seul échantillon de la mission Apollo qui puisse être vendu légalement », a précisé Bonhams.