La Voie lactée serait née deux milliards d’années plus tôt que ce qu’on pensait

ESPACE Le disque épais au cœur de la Voie lactée se serait formé 0,8 milliard d’années après le Big Bang

20 Minutes avec agence
Illustration de la Voie Lactée.
Illustration de la Voie Lactée. — FelixMittermeier

Notre Voie lactée ne fait pas son âge. Elle serait plus vieille que ne le pensaient au premier abord les scientifiques. Elle serait en effet apparue il y a 13 milliards d’années, soit 2 milliards d’années plus tôt que son âge établi auparavant, rapporte Numerama.

C’est la conclusion d’une étude publiée le 23 mars dans la revue Nature Astronomy et relayée par l’Agence spatiale européenne (ESA). Les chercheurs ont utilisé deux sources : la mission Gaïa de l’ESA, qui cherche à créer une carte tridimensionnelle précise de plus d’un milliard d’étoiles, et les données du LAMOST (Télescope spectroscopique multi-objets à fibres optiques grand champ), qui analyse la composition chimique des étoiles.

250.000 étoiles étudiées avec précision

« Pour démêler l’histoire de l’assemblage de notre galaxie, nous devons savoir combien d’étoiles sont nées, à quel moment, à partir de quel matériau et sur quelles orbites », indiquent les chercheurs dans leur étude. Ainsi, l’analyse précise de 250.000 étoiles a permis de découvrir un fait inédit.

Une partie de la Voie lactée, connue sous le nom de « disque épais », aurait commencé à se former seulement 0,8 milliard d’années après le Big Bang. Deux milliards d’années plus tard, la Voie lactée et la galaxie naine Gaïa-Encelade ont fusionné, permettant la création de la plupart des étoiles de ce disque épais. L’expansion s’est ensuite poursuivie jusqu’à 6 milliards d’années après le Big Bang.