Le rover Curiosity a photographié une rose des sables sur Mars

ESPACE Cette « fleur minérale » se serait formée de la même façon que sur Terre, ce qui confirmerait encore la présence d’eau dans le sol martien

20 Minutes avec agence
Curiosity sur Mars.
Curiosity sur Mars. — NASA/ SIPA

Une concrétion minérale d’à peine 1 cm de large a été prise en photo il y a quelques jours par le rover Curiosity sur la surface de Mars. Selon nos confrères de Futura, cette formation en forme de fleur immortalisée dispose de plusieurs bras reliés à sa base.

D’après les scientifiques, cette concrétion, résultant d’un réarrangement de minéraux, serait associée à la présence dans le sol d’eau saturée en sulfates. De fait, il pourrait alors s’agir de l’équivalent martien de nos roses des sables.


Une formation découverte grâce à l’érosion

Enfouies sous plusieurs mètres de sables, les roses qui portent ce nom sur Terre sont des cristallisations de gypse, une espèce minérale composée de sulfate dihydraté de calcium. Avec l’évaporation, la nappe phréatique qui les entoure se concentre en ions. La saturation laisse alors place à la cristallisation.

Nommée Blackthorn Salt, la concrétion martienne pourrait résulter d’un processus identique. Les scientifiques expliquent sa présence à la surface du sol par l’érosion due aux vents martiens. Quoi qu’il en soit, cette découverte en dit long sur l’environnement de Mars et notamment, comme le rappellent nos confrères, sur la présence d’eau dans le sol de la planète rouge.