Le plus grand arbre généalogique humain remonte à 100.000 ans et compte 27 millions de personnes

ANCETRES Les chercheurs estiment qu’ils pourraient être en mesure d’en savoir plus sur l’histoire de l’humanité

20 Minutes avec agence
Vieilles photos de famille, souvenirs, genealogie (annees 30, 40 , 50) /Credit:GILE MICHEL/SIPA/1210191108
Vieilles photos de famille, souvenirs, genealogie (annees 30, 40 , 50) /Credit:GILE MICHEL/SIPA/1210191108 — SIPA

Des chercheurs de l’université d’Oxford, en Angleterre, ont réussi à réaliser le plus grand arbre généalogique de l’histoire du monde. Au total, ce travail ne regroupe pas moins de 27 millions de personnes, mortes ou vivantes, qui viennent de l’ensemble du globe, rapporte Slate.

Les chercheurs à l’origine de cet arbre généalogique ont récupéré des informations récentes et anciennes dans huit bases de données en assemblant des génomes humains. Les auteurs de l’étude sont donc partis de 3.609 personnes provenant de 215 peuples différents dont, certains, ont existé il y a environ 100.000 ans.

Mieux comprendre l’histoire de l’humanité

« Cette méthode est valide pour la plupart des autres espèces vivantes. Je pense aux orangs-outans et aux bactéries », a déclaré Yan Wong, généticien et spécialiste de l’évolution à l’université d’Oxford. Grâce à ce travail, les chercheurs ont estimé qu’il serait éventuellement possible d’en découvrir davantage sur l’histoire de l’humanité, notamment en comprenant ce qui permet de relier le code génétique d’une personne à une autre.

D’autres scientifiques du New York City Department of Health and Mental Hygiene avaient analysé, en 2020, le matériel génétique du coronavirus afin de tenter de prévoir les rebonds éventuels de ce virus grâce à cette technique.