Riom : Résultats encourageants pour un traitement contre le cholestérol à base de plantes

PREVENTION Les premiers tests auraient permis jusqu’à 40 % de réduction du taux de cholestérol.

20 Minutes avec agence
— 
DURAND FLORENCE/SIPA

La vingtaine de chercheurs d’une succursale de la société Valbiotis située à Riom (Puy-de-Dôme) travaille sur un nouveau traitement anti-cholestérol composé notamment de plantes. Lors d’un congrès récemment organisé, ils ont présenté des premiers résultats concluants, rapporte France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

Les chercheurs aimeraient limiter le recours aux traitements médicamenteux qui peuvent avoir des effets secondaires. Une personne présentant des risques de développer du cholestérol peut être invitée par les médecins à modifier son hygiène de vie. Mais « beaucoup se voient finalement prescrire un traitement », déplore Pascal Sirvent, directeur du département de la discovery et de la recherche préclinique et translationnelle.

« Agir en amont »

L’idée était donc de développer un produit permettant d’agir en amont en limitant l’élévation du facteur de risque, voire en le réduisant. C’est ainsi qu’est né le TOTUM 070, un traitement composé de cinq plantes et riche en polyphénol. Il ne s’adresse toutefois qu’à des patients présentant un niveau de cholestérol « léger à modéré ».

Bien que le TOTUM 070 ne soit pas un médicament, il doit subir des essais cliniques poussés. Les travaux effectués sur des cellules in vitro auraient permis jusqu’à 40 % de réduction du taux de cholestérol. Il s’agit d'« une réduction très importante », s’est félicité Pascal Sirvent. Des tests doivent débuter prochainement sur l’homme. Leurs résultats sont attendus au second trimestre 2022.