Virgin Galactic vend 100 tickets pour un voyage dans l’espace à 450.000 dollars chacun

TOURISME SPATIAL Le premier vol commercial de la compagnie touristique spatiale est prévu pour fin 2022

M.F avec AFP
— 
Richard Branson, patron de la compagnie de tourisme spatial Virgin Galactic.
Richard Branson, patron de la compagnie de tourisme spatial Virgin Galactic. — Richard Branson

Si le secteur du tourisme sur Terre a été durement impacté par la crise du Coronavirus, celui dans l’espace se porte plutôt bien. La société aérospatiale Virgin Galactic a annoncé lundi avoir vendu depuis août une centaine de tickets pour un voyage dans l’espace. Cette compagnie touristique pas comme les autres a facturé ses billets à 450.000 dollars l’unité.

Le nouveau tarif « a été bien reçu », a estimé l’entreprise dans un communiqué en rappelant avoir pour objectif la vente de 1.000 tickets avant le lancement du premier vol commercial, fin 2022. Elle a déjà écoulé auparavant, en tout, environ 600 réservations pour un prix compris entre 200.000 et 250.000 dollars.

« La demande pour les voyages dans l’espace est forte »

« Nous entrons dans une période d’amélioration de la flotte avec une feuille de route claire pour augmenter la durabilité, la fiabilité et la prévisibilité de nos appareils du service commercial l’année prochaine », a souligné Michael Colglazier, le directeur général de Virgin Galactic, dans un communiqué.

« La demande pour les voyages dans l’espace est forte et nous vendons des sièges plus rapidement que nous l’avions prévu », a-t-il ajouté.

Branson, Bezos, Musk : la guerre spatiale des milliardaires

Le fondateur de sa société, l’entrepreneur britannique Richard Branson, a été le 11 juillet le premier milliardaire à se rendre dans l’espace à bord du vaisseau d’une entreprise privée qu’il a lui-même créée – avant Jeff Bezos sur un appareil de Blue Origin quelques jours plus tard. Mais le vaisseau de Virgin Galactic a été temporairement cloué au sol par les autorités américaines en septembre suite à un incident survenu lors de ce vol, l’engin ayant brièvement volé en dehors de l’espace aérien autorisé pour la mission.

Virgin Galactic a par ailleurs repoussé mi-octobre son premier vol commercial d’un trimestre, désormais prévu au quatrième trimestre 2022, le temps de renforcer la sécurité des appareils. La société a confirmé lundi « être sur rails » pour cette date.

La compétition entre milliardaires pour le tourisme spatial fait rage, de Richard Branson à Jeff Bezos, en passant par l’entreprise SpaceX d’Elon Musk, qui a elle envoyé en septembre quatre touristes spatiaux pour trois jours autour de la Terre. Virgin Galactic assure avoir encore près d’un milliard de dollars de liquidités pour financer ses opérations, le temps que ces dernières deviennent bénéficiaires. Au troisième trimestre, la société a enregistré une perte nette de 48 millions de dollars, soit moins que les 92 millions perdus sur la même période en 2020.